Service client
04 42 12 55 66
Livraison express en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
Menu
Mon
panier
0
  • Votre panier est vide.

Protéine végétale ou animale : que choisir ?

Publié le 11 mars 2020
Protéine végétale ou animale : que choisir ?

Nous sommes dans l’ère du véganisme, un mouvement qui exclut l’exploitation animalière, qu’il s’agisse de la nourriture, du textile ou encore des cosmétiques. Si vous avez regardé  The Game Changers ,le documentaire coup de poing produit par James Cameron et diffusé sur Netflix il y a quelques mois, il est fort probable que vous soyez aujourd’hui dans le doute et que vous vous demandiez si consommer de la viande ou des produits issus des animaux est dangereux pour la santé, si les performances sportives peuvent être améliorées en ne consommant que des aliments végétaux, ou si abandonner la viande peut sauver la planète. Nous vous invitons à consulter cet article si vous êtes encore dans le doute. Que choisir entre la protéine végétale et la protéine animale ?

Végétarisme, végétalisme et véganisme

On peut considérer que le végétarisme a toujours existé. Déjà 1000 ans avant Jésus-Christ, certains philosophes avançaient la nécessité d’abandonner la consommation de viande pour des raisons de santé ou par respect envers les animaux. Depuis des siècles, différents courants de pensée se sont développés, du végétarisme au véganisme.

Le végétarisme

Le végétarien ne consomme pas de viande, d’abats, de poissons, ou de crustacés, soit tous les aliments qui nécessitent la mort d’un animal. En revanche, les œufs et les produits laitiers peuvent être consommés.

Le véganisme

Le végétalisme

Le végétalien ne consomme pas d’aliments issus des animaux, incluant le lait, le miel et les œufs. Toutes leurs sources de nutriments sont exclusivement issues de végétaux : protéines, glucides et lipides.

Le véganisme

Le véganisme exclut la consommation de produits animaux, ainsi que les pratiques nécessitant une exploitation des animaux. Il s’agit là de la version la plus poussée du végétalisme.

L’humain, un omnivore par nature

L'humain est omnivore

L’être humain doit-il se passer de viande, de lait et d’œuf pour être en meilleure santé ou pour sauver la planète ? La réponse est non, et pour une raison simple. Si les vaches sont programmées pour digérer l’herbe et en extraire tous les nutriments, tout comme le lion est programmé pour ne manger que du gibier, l’être humain est programmé pour digérer et métaboliser le végétal et l’animal.

Notre système digestif décompose les nutriments provenant de diverses sources, dont les protéines animales. Si nous devions prendre le problème sous un aspect purement nutritionnel sans tenir compte des croyances religieuses ou éthiques, les meilleures sources de protéines pour l’être humain sont…les protéines animales et végétales, dans des proportions en faveur de la protéine animale.

Les bénéfices des protéines animales

Le principal atout de la protéine animale, c’est sa concentration en protéines, nettement supérieure à toutes les sources végétales. Et la protéine, c’est le nutriment indispensable à l’organisme, notamment parce que :

  • La protéine ne se stocke pas dans le corps et doit être apportée sur une base journalière, en assez grandes quantités

  • Elle construit les muscles, la peau, les anticorps, l’hémoglobine et les enzymes digestives

  • Elle permet la croissance des tissus

Ainsi, une personne qui néglige ses apports en protéines s’expose naturellement à des troubles qui peuvent nuire à sa santé, ainsi qu’à sa composition corporelle : perte de muscles, moins de densité osseuse, perte de cheveux, fatigue chronique, affaiblissement du système immunitaire, problèmes de digestion, déséquilibre hormonal, etc.

Outre leur haute teneur en protéines et acides aminés essentiels, les protéines animales regorgent de vitamines, minéraux et acides gras qui peuvent difficilement être apportés par les végétaux, tels que le calcium, le fer, la vitamine B12, l’iode et les oméga 3. Il est important de préciser que les sources végétales d’oméga 3 sont en réalité peu biodisponibles dans le corps.

Les bénéfices des protéines végétales

Si l’on peut parfaitement parler des bénéfices des fruits, des légumes, des noix ou autres aliments végétaux, il est plus difficile de parle des bienfaits des protéines végétales en tant que telles. Elles sont globalement moins concentrées en protéines et leur aminogramme est souvent moins complet.
Cependant, consommer des fruits et des légumes tous les jours est sans doute votre passeport pour une meilleure santé ! Ces aliments apportent des fibres essentielles à la digestion et à la santé, ainsi que des vitamines et des minéraux que les protéines animales ne peuvent combler à elles seules.
Ainsi, pouvoir combler ses besoins protidiques journaliers en consommant des protéines animales et végétales est sans doute la façon la plus saine de s’alimenter. Le corps dispose ainsi des meilleures sources d’acides aminés et des meilleures sources de glucides, de lipides, de fibres et de micronutriments.
Ainsi, la réponse à la question "Protéine animale ou végétale : que choisir ?" sera la suivante : pourquoi choisir ?

Si vous êtes actuellement un omnivore qui consomme à la fois des protéines animales et des aliments végétaux, ne changez rien. Vous apportez tout simplement une grande variété d’aliments à votre corps, qui peut ainsi disposer de tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner.

Les protéines végétales en poudre

Qu’en est-il des compléments alimentaires protéinés conçus à base de protéines végétales ?
Si les céréales, les légumineuses et les plantes contiennent assez peu de protéines et sont souvent incomplètes à l’état naturel, ce n’est pas le cas des protéines en poudre, qui ont été spécialement conçues pour concentrer autant de protéines que dans une whey ou une caséine.

Et si les protéines végétales s’adressent bien entendu aux végétariens et aux véganes, elles sont aussi une alternative efficace pour les personnes qui souffrent d’allergies ou d’intolérances aux produits laitiers, dont sont issues la majorité des protéines en poudre.

Les compléments protéinés végétaux

Comment utiliser une protéine végétale ?

Si vous êtes végétarien ou végane, une supplémentation en protéine en poudre est une quasi nécessité si vous souhaitez consommer suffisamment de protéines chaque jour. Nous vous recommandons de choisir des produits qui contiennent un mélange de plusieurs sources, notamment le pois et le riz, qui sont les plus riches en acides aminés essentiels. Ces EAA sont indispensables pour la synthèse protidique et assurent un bilan azoté positif, indispensable pour que le corps conserve son équilibre interne.

Nous vous recommandons de prendre une dose de 30g de protéine végétale en collation entre les repas, ou pendant les repas si vous ne parvenez pas à consommer suffisamment d’aliments en contenant.

En stock
vous économisez 9,00 €
17,90 €
 

Vegan HT

Vente Flash
4 avis
-15 %
Code OE15 jusqu'au 02/10/2020
En stock
vous économisez 11,00 €
26,90 €
37,90 €
 

Vegan Protein

Nouveau
7 avis
En stock
vous économisez 13,00 €
29,90 €
42,90 €

À lire également

Sport et véganisme

Qu’est-ce que la caséine micellaire ?

À quoi sert la whey protéine ?

Whey ou whey native ?

Fidélité recompensée Cumulez des crédits fidélités et recevez un chèque fidélité dans votre compte client.
Livraison Express en 24h Par Chronopost si commande passée avant 16h hors we et jours fériés
Livraison Gratuite Par Mondial Relay à partir de 59,90€ en France Métropolitaine et Belgique
+100 000 clients satisfaits chaque année Site noté « Excellent » par nos clients sur Avis Vérifiés