Service client
04 42 12 55 66
Livraison express en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
Menu
Mon
panier
0
  • Votre panier est vide.

Le régime hyperprotéiné

Le régime hyperprotéiné

Le régime hyperprotéiné est tendance depuis la fin des années 80 et traverse les décennies sans perte de vitesse. Son succès, il le doit à une perte de poids rapide, à une faim maitrisée et une facilité d’application extrême. Son but ? Ne consommer que des aliments protéinés dans le but de brûler des graisses.

COMMENT LE RÉGIME HYPERPROTÉINÉ EST-IL EFFICACE ?

Efficacité du régime hyperprotéiné

SON EFFET RASSASIANT

Le principal atout d’une diète ne contenant que des protéines, c’est qu’elle coupe la faim. Oui, cette sensation qui nous tiraille à la moindre réduction des calories et qui nous pousse à craquer…et à reprendre du poids. Avec le régime protéiné, l’appétit est nettement diminué et par conséquent les chances de réussir son régime augmentées. Mais pourquoi ce régime réduit-il l’appétit ?


L’insuline

Le principe du régime hyperprotéiné, c’est de ne consommer que des protéines. Pas de glucides, peu de lipides. En l’absence d’hydrates de carbone dans l’alimentation, les taux d’insuline restent stables et très bas. L’insuline, c’est l’hormone qui commande aux cellules de métaboliser le sucre présent dans le sang (suite à un repas contenant des glucides) afin de réduire le taux de glucose sanguin. Seulement, cette hormone conduit aussi à une augmentation de la faim, essentiellement en faveur des glucides. La consommation d’hydrates de carbone entretient la faim et nous pousse à manger plus. En ne consommant plus de glucides, nous réduisons naturellement notre sécrétion d’insuline, ce qui réduit automatiquement notre appétit.


Les corps cétoniques

Deuxième raison à cette réduction d’appétit : les corps cétoniques. Lorsque le corps ne dispose plus de sa source d’énergie prioritaire (les glucides), les graisses stockées dans le corps sont mobilisées et dégradées afin d’être transformées en carburant par le foie. Cette métabolisation des acides gras issus de la mobilisation des graisses induit une cétogenèse : la création de corps cétoniques, directement utilisables par les fibres musculaires, le cerveau et les organes. Ils stimulent la production d’hormones anorexigènes (PYY-36) et inhibent la sécrétion d’hormones orexigènes (ghréline). C’est tout le principe du régime cétogène.

LE MAINTIEN DU MÉTABOLISME

La majeure partie des régimes amincissants comptent sur le déficit calorique pour induire une perte de masse grasse. Le problème que l’on rencontre dans ce genre de diètes, c’est une réduction importante du métabolisme : le corps cesse de brûler des calories pour maintenir au maximum ses réserves d’énergie. Il ne faut jamais oublier que nous sommes programmés pour survivre et que la moindre variation des apports énergétiques a une influence directe sur notre métabolisme : il s’accélère pour brûler plus de calories lorsque l’on mange beaucoup, et il se ralentit lorsque l’on ne consomme plus suffisamment de calories. Le régime hyperprotéiné est lui aussi un régime hypocalorique, mais les protéines stimulent suffisamment la masse musculaire pour maintenir un métabolisme élevé sur une plus longue période. On peut considérer que le métabolisme commence à se ralentir environ 8 jours après la réduction des calories, alors qu’un simple régime amincissant voit le métabolisme s’effondrer en moins de 3 jours. La raison pour laquelle les calories continuent d’être brûlées lors d’un régime riche en protéines ? Les muscles ! Les protéines, après digestion, sont disséquées en acides aminés et peptides directement assimilables par les fibres musculaires. Puisque les muscles sont constamment nourris de protéines, ils peuvent maintenir le métabolisme actif et optimiser la combustion des graisses.  Ce processus naturel permet aux personnes qui suivent un régime riche en protéines de brûler des graisses plus longtemps et plus efficacement.

LES INCONVÉNIENTS DU RÉGIME HYPERPROTÉINÉ

Les inconvénients du régime hyperprotéiné

Le manque de variété

Les sources de protéines animales et végétales sont certes variées, mais consommer, tous les jours, le même types d’aliments peut mener à la lassitude et donc à une perte de motivation. Pour combler le manque de variété dans l’alimentation, abusez des épices et des condiments, qui améliorent la saveur et la texture de ce que nous mangeons. Aussi, les légumes sont des aliments autorisés dans les régimes protéinés, il est donc fortement conseillé d’accompagner vos sources de protéines d’une assiette de crudités ou de légumes vapeurs.

Le ralentissement du transit

Les apports élevés en protéines ralentissent le transit intestinal. Les personnes qui suivent une diète très riche en protéines, notamment les pratiquants de musculation, se plaignent souvent de souffrir de ballonnements, de constipation et de douleurs abdominales. Pour limiter ce phénomène, les fibres et les acides gras sont la solution. Accompagnez vos viandes ou poissons de légumes verts, assaisonnés avec un peu d’huile d’olive. Aussi, consommez des fruits en guide d’hydrates de carbone.

L’irritabilité


Lors d’un régime pauvre en hydrates de carbone, la sécrétion de sérotonine baisse, ce qui cause nervosité, envies de sucre et difficultés à l’endormissement. Pour retrouver des taux de sérotonine suffisamment élevés, il est conseillé de consommer du tryptophane  (un acide aminé précurseur de sérotonine) sous forme de complément alimentaire, en fin de matinée et au cours de la soirée.

QUELS ALIMENTS CONSOMMER ?

Les aliments d'un régime hyperprotéiné

Les aliments autorisés

Les œufs (complets et bio), les poissons blancs, les poissons gras, les viandes blanches, les viandes rouges maigres, les produits laitiers maigres tels que le fromage blanc à 0% de matière grasse.

Les légumes verts : haricots verts, brocolis, épinards, choux de romanesco, choux de Bruxelles, salade verte, etc.

Les huiles et les noix : huile d’olive, huile d’argan, amandes, noix de cajou, noix du Brésil.

Les aliments interdits 

Les sucreries, les pâtisseries, le riz, les pâtes, le pain, les sodas, etc.

LE PROGRAMME ALIMENTAIRE HYPERPROTÉINÉ

Le programme diététique hyperprotéiné


Il est recommandé, lors d’un régime hyperprotéiné, de manger au moins quatre fois par jour et d’espacer ses repas de 3 à 4 heures maximum.

Le menu type (pour une femme pesant 65kg)

Petit déjeuner
3 œufs au plat
1 demi avocat
1 tasse de thé vert sans sucre
1 complexe de multi-vitamine et minéraux

Déjeuner
150g de blanc de poulet, ou 200g de poisson blanc
150g de haricots verts ou brocolis
1 cuillère à soupe rase d’huile d’olive
1g d’oméga 3

Collation après-midi
300g de fromage blanc 0% nature ou édulcoré à la stévia
20g d’amandes
1g d’oméga 3

Dîner
150g de saumon ou 150g de viande blanche
150g de brocolis
1 cuillère à soupe rase d’huile d’olive
1 complexe d’antioxydants

Tous les 5 jours environ, ajoutez une portion de 150g (pesés cuits) de riz basmati ou de quinoa à votre dîner afin de conserver un métabolisme actif et de continuer à brûler des graisses efficacement.

 

À LIRE ÉGALEMENT

Le régime Paléo

Le régime cétogène

Le régime sans gluten

Les régimes sportifs

Références :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19927027/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19640952
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18448177
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8862477
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20847729
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16469977

Fidélité recompensée Cumulez des crédits fidélités et recevez un chèque fidélité dans votre compte client.
Livraison Express en 24h Par Chronopost si commande passée avant 16h hors we et jours fériés
Livraison Gratuite Par Mondial Relay à partir de 59,90€ en France Métropolitaine et Belgique
+100 000 clients satisfaits chaque année Site noté « Excellent » par nos clients sur Avis Vérifiés