Livraison Mondial Relay offerte dès 59,90€ *
EXCLU : -20% sur la sélection EIYO DAYS avec le code EYO24

Quels antioxydants pour la musculation?

Tout ce qui augmente le métabolisme, qu’il s’agisse de musculation ou de cardio, augmente la production de radicaux libres. Ce stress oxydatif détourne l’énergie du renforcement musculaire vers la réparation musculaire. Il ralentit également la récupération après des séances d’entraînement difficiles.

Sans antioxydant pour arrêter cette réaction en chaîne, le stress oxydatif continue d’oxyder les cellules. L’oxydation peut entraîner la mort cellulaire, de nombreuses complications ainsi qu’une réduction importante de la performance sportive. Les antioxydants atténuent les dommages cellulaires et peuvent donc accélérer le processus de récupération tout en fournissant d’autres effets bénéfiques pour la santé générale.

Que sont les antioxydants ?

Les radicaux libres sont des molécules instables et très réactives qui volent les électrons d’autres molécules (oxydation). Ce processus entraîne la formation d’une quantité encore plus importante de radicaux libres. Sans antioxydant pour arrêter cette réaction en chaîne, elle pourrait continuer au point où toutes les molécules seraient oxydées.

Il existe de nombreux types d’antioxydants, dont certains sont des vitamines et des substances apparentées aux vitamines (comme la vitamine C, la vitamine E et la coenzyme Q10), des flavonoïdes, diverses enzymes (catalase, superoxyde dismutase, etc.) et d’autres composés naturels.

L’exercice physique augmente la production de radicaux libres

Lors de l’exercice la consommation d’oxygène est augmentée, ce qui provoque une augmentation proportionnelle de radicaux libres qui endommagent les cellules et provoquent de la fatigue musculaire. Le corps utilise les antioxydants à sa disposition pour aider à réduire les dommages causés par les radicaux libres.

L’exercice renforce le système de défense antioxydante du corps. C’est en raison de cette constatation que les complications de santé qui sont associées au stress oxydatif se trouvent à un taux d’incidence plus faible chez les personnes qui font du sport !

Le rôle des antioxydants en musculation

Beaucoup de culturistes utilisent des antioxydants pour leur potentiel à améliorer la récupération et les performances athlétiques.

Ces composés neutralisent les radicaux libres, qui sont des sous-produits du métabolisme de l’énergie aérobie.

Les radicaux libres se forment lorsque des éléments tels que l’oxygène et l’azote interagissent avec d’autres molécules et tentent de se lier aux constituants situés dans la membrane des cellules, endommageant cette membrane.

Rôles des antioxydants en musculation

Les plantes sont une source primaire d’un groupe d’antioxydants robustes appelés phytochimiques phénoliques. Les 3 principaux groupes sont les flavonoïdes, les acides phénoliques et les polyphénols. Les plantes contiennent des pigments foncés tels que les baies d’aronia qui sont particulièrement riches en phytochimiques phénoliques. Certaines herbes contiennent également un niveau extrêmement élevé de composés phénoliques tels que la cannelle et le curcuma.

Les vitamines

  • Le bêta-carotène, une forme naturelle de vitamine A, réduit la production de radicaux libres et protège contre les lésions des tissus induites par l’exercice.
  • La vitamine C maintient le tissu conjonctif, améliore l’absorption du fer et protège contre les radicaux libres et les lésions des tissus corporels liées à l’exercice.
  • La vitamine E aide à la formation des globules rouges, récupère les radicaux libres et protège contre les dommages liés à l’exercice.

 

Les minéraux

  • Le sélénium préserve l’élasticité de la peau et participe à la production du glutathion peroxydase, une enzyme protectrice importante. Les graines de sésame et certaines noix constituent une excellente source naturelle de sélénium.
  • Le cuivre aide à la formation des globules rouges par l’absorption du fer, nécessaire au métabolisme énergétique. Il fait partie intégrante de la production de superoxyde dismutase (SOD) , une enzyme antioxydante protectrice.
  • Le zinc est impliqué dans le métabolisme énergétique et l’immunité. Il permet aussi de mieux absorber les protéines.
  • Le manganèse est impliqué dans le métabolisme et la production de superoxyde dismutase (SOD).
La Team te recommande

 

Comment les antioxydants aident le corps à récupérer

Les antioxydants aident les muscles à mieux récupérer

Les radicaux libres sont produits par le corps au quotidien. Cependant, la production de radicaux libres augmente considérablement pendant l’exercice en raison de la consommation accrue d’oxygène.

Cela peut déclencher une surcharge de radicaux libres que le corps peut ne pas être en mesure de gérer, ce qui entraîne un stress oxydatif et des lésions cellulaires.

On considère généralement que le fait de se supplémenter avec des antioxydants réduit les dommages causés par le stress oxydatif induit par l’exercice.

Il existe des preuves considérables qui suggèrent que les suppléments antioxydants sont bénéfiques pour les athlètes et les culturistes. Dans certaines études, lorsqu’on a fourni un cocktail d’antioxydants, on a constaté que le sujet présentait des quantités réduites d’inflammation et marqueurs du stress oxydatif, comparativement à ceux qui recevaient un placebo

Des résultats comme ceux-ci laissent à penser que la récupération peut être plus rapide en cas de supplémentation avec des antioxydants.

Ainsi, le sport crée des radicaux libres qui causent un stress oxydatif nuisible aux cellules. Prendre un supplément d’antioxydants peut aider à prévenir les dommages cellulaires tout en renforçant les défenses du corps, optimisant la récupération musculaire et boostant les performances à l’entraînement

À lire également

 

10 astuces pour améliorer la récupération musculaire

Les meilleurs aliments antioxydants

Microbiote et performances sportives

Tout savoir sur le glutathion

 

 

Source :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1664960/