Livraison Mondial Relay offerte dès 59,90€ *
EXCLU : -20% sur la sélection EIYO DAYS avec le code EYO24

Curcuma: mode d'emploi

Le curcuma est devenu un ingrédient phare dans les compléments alimentaires destinés au soin des articulations, au confort cardiovasculaire et dans les thérapies anti-âge.

De nombreuses études montrent que le curcuma dispose d’avantages majeurs pour le corps et le cerveau, provenant de son ingrédient actif majoritaire, la curcumine.

Que sont le curcuma et la curcumine ?

Le curcuma est l’épice qui donne au curry sa couleur jaune.

Il est utilisé en Inde depuis des milliers d’années comme épice et comme plante médicinale.

Récemment, la science a commencé à soutenir les allégations traditionnelles du curcuma, notamment pour ses propriétés apaisantes.

Ses bénéfices proviennent de ses curcuminoïdes, dont la curcumine, aux puissants effets antioxydants.

Racine et poudre de curcuma

Les bienfaits du curcuma

Les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise et de l’Ayurvéda prescrivent le curcuma et ses extraits dans le cadre de protocoles holistiques depuis des milliers d’années.

Le curcuma peut prévenir l’apparition de caillots sanguins

Dans les études en laboratoires, l’utilisation du curcuma a considérablement réduit les cas d’agrégation plaquettaire. L’épice peut donc potentiellement réduire le risque de formation de caillots sanguins.

Une étude combinée en laboratoire suggère même que la curcumine pourrait être une méthode de soutien pour les personnes souffrant de conditions cardiovasculaires.

Le curcuma peut être efficace contre l’obésité

Une étude publiée dans la revue « Biofactors » a montré que la curcumine peut aider à réduire la prolifération des cellules adipeuses, d’après des résultats en laboratoire.

Les chercheurs ont constaté que les propriétés apaisantes de la curcumine étaient efficaces pour réduire les principales problématiques liées à l’obésité.

Le curcuma aide à la désintoxication

Un avantage important du curcuma est sa capacité à détoxifier le corps. Chaque jour, vous êtes probablement exposé à des toxines environnementales et alimentaires. Ces substances chimiques, qui ne sont généralement pas présentes dans le corps humain, représentent une menace pour l’équilibre physique et psychique. 

La curcumine pourrait aider le foie à se protéger contre certaines menaces. Ce processus fonctionne en tandem avec les agents antioxydants du curcuma.

Le curcuma peut améliorer la récupération musculaire

Une recherche publiée dans « Critical Reviews in Food Science and Nutrition » a examiné l’effet de la curcumine sur la récupération après l’exercice.

Diverses interventions à base de curcumine ont réduit les signes de lésions musculaires, augmenté les marqueurs de la capacité antioxydante, diminué les marqueurs du stress oxydatif et atténué la perte de puissance moyenne des sprints.

Les personnes souffrant de gênes articulaires bénéficient pleinement des suppléments de curcuma

Curcuma et traitement des douleurs articulaires

La sensibilité articulaire est un problème commun pour les séniors, les grands sportifs et les personnes souffrant de fragilité articulaire.

Plusieurs études démontrent qu’il y a une association positive entre l’absorption de curcuma et la réduction des inconforts articulaires.

D’autres études ont examiné les effets de la curcumine sur les articulations et ont noté des améliorations dans divers cas de complications.

La Team te recommande

Le curcuma est plus efficace sous forme de supplément

La teneur en curcumine du curcuma à l’état naturel n’est pas très élevée (environ 3%). La plupart des études sur la plante utilisent des extraits de curcuma très concentrés en curcumine, avec des doses dépassant généralement 1 gramme par jour. Il serait donc très difficile d’atteindre ces niveaux en utilisant le curcuma comme épice dans vos aliments.

Les suppléments contiennent des extraits concentrés de curcumine, proposant ainsi une forme plus active que l’épice traditionnelle.

Cependant, la curcumine est mal absorbée par les parois intestinales. Afin de ressentir pleinement les effets de la curcumine, il est important de veiller à augmenter sa biodisponibilité, soit la quantité de principes actifs présents dans la circulation sanguine après ingestion.

La curcumine étant liposoluble, l’ajout de lipides augmente son absorption. Il existe par exemple des formules combinant la curcumine a du quillaja ou de l’huile de tournesol, permettant au curcuma de traverser la barrière intestinale et d’arriver dans le sang de manière intacte pour une assimilation maximale. Le Curcuma Bio de la marque Eiyolab se distingue par exemple des autres formes de curcuma avec son procédé d’encapsulation breveté 100% naturel TurmiPure® Gold, qui confère au curcuma une absorption jusqu’à 24 fois supérieure aux marques concurrentes.

C’est aussi une bonne idée de prendre des suppléments de curcumine avec un repas riche en graisses ou en combinaison avec des oméga 3.

Les formules à base de poivre noir (pipérine) ne sont pas recommandées en raison de leur effet néfaste sur la perméabilité intestinale. L’intégrité de la barrière intestinale doit absolument être préservée car elle constitue l’une des principales barrières de protection pour notre système immunitaire.

En résumé

Le curcuma, et en particulier son composé le plus actif, la curcumine, présente de nombreux avantages scientifiquement prouvés pour la santé, comme le potentiel d’améliorer la santé cardiaque et prévenir divers soucis et complications liés à l’obésité. Apaisant et antioxydant, il peut également aider à améliorer les gênes articulaires ponctuelles ou chroniques. Attention toutefois à le consommer avec des corps gras, ou dans un complément alimentaire spécifiquement conçu pour augmenter sa biodisponibilité sans intervenir sur la perméabilité intestinale.

À lire également

Collagène et sport : prenez soin de vos articulations !

Comment éviter les douleurs aux articulations ?

Tour d’horizon des superaliments

Oméga 3 : huile de poisson ou huile de krill ?  

Sources :

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0952327809000623
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/3521617/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23339049/
http://link.springer.com/article/10.1007/BF01088486
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1357272598000156
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32319320/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22407780/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20657536/