Service client
04 42 12 55 66
Livraison express en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
Menu
Mon
panier
0
  • Votre panier est vide.

Le choix des compléments alimentaires

Lorsqu’on aborde le sujet de la nutrition adaptée au yoga, on a souvent le droit à plusieurs discours. Les extrémistes, qui ne privilégient que le naturel, et les autres qui privilégient les produits bruts sans tomber dans l’excès, préférant garder un mode de vie compatible avec celui qu’ils ont déjà. Le discours est encore plus mitigé lorsqu’il s’agit de compléments alimentaires. Est-ce dans la culture yoguiste que de consommer ce type de produits, souvent d’origine artificielle, ou bien peut-on en consommer à condition qu’ils soient d’origine naturelle ?

Bien souvent, l’alimentation des personnes pratiquant le yoga est déséquilibrée pour des raisons de choix alimentaires. Certains se passent entièrement des produits animaux, certains de toutes sources de glucides. Tous ces comportements peuvent, s’ils sont mal entrepris, conduire à des carences vitaminiques importantes pouvant avoir des effets secondaires importants, venant en parallèle réduire votre bien-être et donc empêcher les bénéfices apportés par le yoga.

Voici quelques compléments alimentaires qu’il peut être intéressant d’intégrer à votre alimentation.

Les protéines en poudre

Les pratiquants de yoga se passent souvent, et volontairement, des produits d’origine animale, naturellement riches en protéines. Alors que certains arrivent à obtenir des apports suffisants grâce aux aliments d’origine végétale, d’autres n’y parviennent pas.

C’est alors qu’une protéine en poudre peut s’avérer nécessaire. Plusieurs types de protéines en poudre existent : animales ou végétales. Vous pouvez donc être végétarien et consommer suffisamment de protéines, car il en existe de plusieurs sortes : chanvre, riz, soja, pois, pour les protéines végétales. Le lait et l’œuf pour les protéines animales.

Si une supplémentation en protéines en poudre est intéressante, elle n’en devient pas pour autant efficace à elle seule. En effet, s’agissant de produits transformés, ces protéines sont faibles en minéraux et en vitamines essentielles, et une supplémentation en ce sens s’avère souvent nécessaire. (Voir plus bas)

Si ces protéines en poudre sont transformées, vérifiez leur qualité. Vous pouvez ainsi facilement vous tourner vers des produits biologiques, moyennant un budget plus conséquent.

 

Vegan HT

Vente Flash
4 avis
-15 %
Code OE15 jusqu'au 02/10/2020
En stock
vous économisez 11,00 €
26,90 €
37,90 €
 
En stock
vous économisez 11,40 €
37,90 €
49,30 €
 
En stock
vous économisez 0,80 €
22,80 €
23,60 €

Les vitamines du groupe B

Vitamine B12 pour le yoga

Les apports en vitamines du groupe B sont particulièrement bien couverts par les pratiquants ayant une alimentation d’origine végétale variée et équilibrée. On les retrouve dans de très nombreux aliments, à l’exception d’une : la vitamine B12. Bien que la carence en vitamine B12 mette du temps à se manifester en fonction de vos réserves, les besoins n’en restent pas moins présents et une supplémentation s’avère obligatoire afin de vous prémunir d’une carence aux effets catastrophiques. Nous vous recommandons donc de vous supplémenter en vitamine B12 de manière quotidienne ou bien de manière hebdomadaire à des doses plus élevées.

La vitamine D

Vos apports en calcium ne sont pas nécessairement réduits à néant si vos apports en aliments d’origine végétale sont importants. En revanche, le calcium apporté par ces aliments a la réputation d’avoir une assimilation plus faible que les produits d’origine animale.

Pour pallier à cette diminution d’absorption, des apports quotidiens en vitamine D (mieux absorbés que des doses importantes trimestrielles), sont essentiels afin de booster votre absorption calcique et bénéficier des bienfaits de la vitamine D, apportée par les produits animaux.

La vitamine D pour le yoga

Le fer

De la même manière que pour le calcium, le fer d’origine végétale a une absorption plus faible. Plusieurs solutions existent alors afin d’avoir des apports suffisants :

  • - Prendre un supplément de fer
  •  
  • - Optimiser l’absorption du fer
  •  
  • Les suppléments de fer varient en fonction de la qualité de ce dernier. En effet, nombreuses sont les mauvaises sources où le fer est délétère pour l’organisme, car oxydant. Demandez l’avis d’un médecin pour savoir quelle forme de fer vous conviendrait le mieux.

Vous pouvez maximiser l’absorption du fer d’origine alimentaire que vous consommez déjà, notamment en vous assurant de consommer les aliments en contenant, en association avec des aliments riches en vitamine C, comme les fruits et les légumes. Si vos fruits et légumes ne sont pas d’une extrême qualité ou bien s’ils manquent de fraicheur, une supplémentation en vitamine C peut s’avérer intéressante. Vous avez le choix de vous tourner vers des sources naturelles comme l’acérola ou bien vers des sources de synthèse comme l’acide ascorbique. Dans ce dernier cas, il conviendra d’en consommer davantage car cette dernière forme est moins bien assimilée.

D’une manière globale, l’alimentation typique du yoguiste consiste en l’éviction des aliments d’origine animale pour des raisons éthiques. Tous les choix sont respectables dans la mesure où ils se font dans de bonnes conditions, comme en n’oubliant pas de se supplémenter lorsque cela s’avère obligatoire (vitamine B12 et vitamine D).

Fidélité recompensée Cumulez des crédits fidélités et recevez un chèque fidélité dans votre compte client.
Livraison Express en 24h Par Chronopost si commande passée avant 16h hors we et jours fériés
Livraison Gratuite Par Mondial Relay à partir de 59,90€ en France Métropolitaine et Belgique
+100 000 clients satisfaits chaque année Site noté « Excellent » par nos clients sur Avis Vérifiés