Service client
04 42 12 55 66
Livraison express en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
Menu
Mon
panier
0
  • Votre panier est vide.

Faut-il avoir peur du cholestérol?

Publié le 24 juin 2019

Cholestérol: ami ou ennemi?

Le cholestérol est un lipide qui participe à la formation de l’enveloppe de nos cellules. Il permet et favorise, notamment, la création d’hormones (œstrogènes et testostérone) et la synthèse de la vitamine D. Il joue également un rôle clé dans la digestion où il est considéré comme un élément essentiel dans la production de bile. Pourtant, dans l’inconscient collectif, le cholestérol fait automatiquement référence à maladies, crise cardiaque et régime restrictif obligatoire.

QU’EST-CE QUE LE CHOLESTÉROL ?

Qu'est-ce que le cholestérol?

Il existe deux formes de cholestérol : le "bon" (HDL) et le "mauvais" (LDL). On pensait essentiellement trouver le mauvais cholestérol dans les viandes rouges grasses, mais une étude très récente met en exergue le fait que les viandes rouges et blanches ont toutes deux le même impact sur l’augmentation du mauvais cholestérol (LDL).

Le cholestérol et la consommation de viande

En effet, la viande blanche, comme le poulet, peut augmenter le taux de cholestérol sanguin autant que la viande rouge, selon une étude publiée en ligne le 4 juin dans l’American Journal of Clinical Nutrition et relayée par le quotidien 20minutes.
Les résultats ont surpris les chercheurs, qui ne s’attendaient pas à ce que la consommation de grandes quantités de volaille augmente le taux de cholestérol dans le sang. Parmi les trois régimes visés par l’étude (viande rouge, viande blanche et protéines végétales), seuls les régimes à base de plantes étaient associés à des taux de cholestérol sanguin sains.
L’étude a révélé qu’il n’y avait pas de différences significatives au niveau des quantités de particules de LDL (mauvais cholestérol) de différentes tailles chez les personnes qui suivaient un régime à base de viande blanche ou de viande rouge. Mais manger beaucoup de graisses saturées était associé à des concentrations plus élevées des grosses particules de cholestérol LDL. Au total, ils ont constaté que ces particules de LDL augmentaient davantage dans les régimes à base de viande rouge et blanche que dans les régimes à base de végétaux.

Le cholestérol et les maladies cardiaques

Toutefois, les cardiologues commencent à admettre que la véritable cause des maladies cardiaques ne serait pas la graisse saturée mais les glucides transformés. Il suffit d’un bref retour en arrière pour constater que nous consommons des graisses animales depuis des milliers d’années, mais que nous consommons du sucre que depuis quelques décennies. Les entreprises de l’industrie agro-alimentaire nous vendent des leurres depuis de nombreuses années et retirent la graisse des aliments afin de les rendre "plus sains". Pourtant, malgré la quantité d’aliments "allégés" en graisse que nous consommons tous afin de réduire les risques de surpoids et de maladies, nos taux de mauvais cholestérol continuent d’augmenter.
Le problème, lorsque l’on retire la graisse d’un aliment, c’est que celui-ci perd à la fois son goût et sa texture. Il perd aussi son pouvoir de satiété. Plus encore, il ne permet plus de ralentir l’absorption des sucres provenant de l’alimentation. En conséquence, le corps doit sécréter beaucoup plus d’insuline afin de réduire des taux de glucose sanguins plus élevés que la normale.

La véritable cause des maladies cardiaques et du mauvais cholestérol, c’est l’augmentation de la consommation de glucides à index glycémique bas.

LE SUCRE, LE VRAI COUPABLE

Le sucre provoque des maladies cardiaques

L’inflammation provoque les maladies cardiovasculaires

Le cholestérol n’est pas l’ennemi direct de nos artères. En revanche, l’inflammation est un véritable danger qui favorise l’apparition de maladies cardiaques. L’inflammation est causée par un certain nombre de facteurs, dont la consommation de sucres raffinés. 
Le sucre endommage les artères, augmente la tension artérielle et accélère le vieillissement de nos organes. Le sucre, ce n’est pas simplement cette matière blanche et granuleuse que nous mettons par exemple dans notre café. Le sucre se présente sous différentes formes :
Par exemple, le sirop de maïs à haute teneur en fructose est un sucre. Il est l’ingrédient principal des sodas et des bonbons, mais se trouve également dans la liste des ingrédients de nombre de produits tels que le pain et les sauces. Tous les ingrédients dont le nom finit en "-ose" sont aussi des sucres. Pour réduire l’inflammation, il convient donc de réduire sa consommation de sucre, ainsi que tous les aliments qui se transforment en sucre une fois digérés : ce que l’on appelle les sucres raffinés. Il s’agit de grains qui ont été séparés de leur enveloppe, la partie la plus saine qui contient les fibres, les vitamines et les minéraux. Ces grains ne contiennent plus que leur portion amidonnée, et on les utilise pour fabriquer les aliments tels que le pain blanc, les bagels, les hot-dogs, les pains à hamburgers, les pâtes blanches, le riz blanc, etc.

Où est la vérité ?

Le cholestérol est-il un ami ou un ennemi ? La réponse est : les deux ! Un taux de cholestérol trop élevé mène inévitablement à des problèmes de santé. Toutefois, il est possible de contrôler son cholestérol avec un mode de vie sain et équilibré, et de limiter les risques cardio-vasculaires en limitant sa consommation de sucre et d’aliments transformés.

COMMENT AVOIR UN TAUX DE CHOLÉSTEROL SAIN ?

Comment avoir un taux de cholestérol bas

  • Adoptez un mode de vie sain et une alimentation équilibrée. Se faire plaisir ne nuit pas à la santé. Les excès, si.

  • Variez vos apports protidiques en consommant plus de poisson, d’œufs et de protéines végétales.

  • Réduisez l’inflammation en limitant votre consommation de sucre raffinés et d’aliments transformés.

  • Consommez plus de fibres. Elles ralentissent la digestion, améliorent la répartition des nutriments, réduisent l’impact des sucres provenant de l’alimentation et réduisent considérablement les taux de cholestérol LDL.

  • Consommez des Oméga 3, par le biais des poissons gras, mais aussi des compléments alimentaires. Les oméga 3 fluidifient le sang et réduisent l’accumulation d’athérome dans les artères, en plus de nettement réduire les phénomènes inflammatoires.

  • Consommez des amandes, des noix, noix de cajou, noix du Brésil, etc. Elles sont non seulement riches en protéines et en fibres, mais elles contiennent aussi de bonnes graisses qui équilibrent les phénomènes inflammatoires et protègent le système cardio-vasculaire.

À LIRE ÉGALEMENT

La vérité sur le cholestérol

Brûlez des graisses avec les oméga 3

Perdez du poids lentement pour garder la ligne définitivement

Oméga 3 : les questions les plus fréquentes




Fidélité recompensée Cumulez des crédits fidélités et recevez un chèque fidélité dans votre compte client.
Livraison Express en 24h Par Chronopost si commande passée avant 16h hors we et jours fériés
Livraison Gratuite Par Mondial Relay à partir de 59,90€ en France Métropolitaine et Belgique
+100 000 clients satisfaits chaque année Site noté « Excellent » par nos clients sur Avis Vérifiés