Livraison Mondial Relay offerte dès 59,90€ *
EXCLU : -20% sur la sélection COACH SIGNATURE avec le code SIGNATURE20

La meilleure cure detox pour le sportif

La meilleure cure detox pour le sportif

Tendance, healthy ou outrageusement inefficace, la cure detox a envahi le coeur coupable de tous les candidats à la minceur. Elle se présente comme la solution santé idéale pour vite oublier ses péchés nutritionnels, perdre du poids très rapidement et purifier son organisme; un pèlerinage au pays des jus de gazon qui vous promet de souffrir quelques jours pour être heureux toute la vie. 

Sans vouloir casser le mythe ou abîmer le fantasme, le principe même de cure detox ne veut pas dire grand chose, dans le sens où le corps est très bien équipé pour sortir ses poubelles tout seul. Toutefois, l'aider à faire le ménage en revigorant les organes émonctoires à certains moments de l'année est une action très utile pour améliorer la capacité du corps à transformer les aliments, réduire l'accumulation de radicaux libres et optimiser la régénération de l'organisme. Et des muscles ! 

Faisons le point sur les bénéfices et les précautions à prendre avec les cures detox quand on est un sportif. 

Pourquoi une cure detox pour les sportifs ?

Un sportif doit être considéré comme un moteur de Formule 1, auquel on fournit les meilleurs substrats pour fonctionner à plein régime sans s’encrasser. En théorie, un sportif attentif à son alimentation ne doit pas avoir besoin de se détoxifier. En pratique, quelques excès localisés peuvent suffire à enrayer cette machine réglée au millimètre. Sans parler des erreurs nutritionnelles qui peuvent tout simplement provenir d’un manque de connaissances ou d’une négligence assumée dans ses habitudes alimentaires.

Pour Mr et Mme Toutlemonde, un organisme encrassé se manifeste par une perte de tonus, des troubles digestifs comme des ballonnements et des lourdeurs abdominales, des cheveux et une peau ternes, une perte d’appétit, etc. Chez le sportif, ces inconforts peuvent passer inaperçus car liés à la pratique-même du sport ou à une période de surentraînement. Pourtant, il peut aussi s’agir d’une accumulation de déchets dans le corps, sur laquelle il faut agir rapidement au risque de devoir envisager un compromis sur la performance.

Une detox nécessaire

Tout comme Mr et Mme Toutlemonde, le sportif peut être exposé sans le savoir à des polluants, métaux lourds, produits chimiques ou autres ingrédients controversés couramment utilisés pour la fabrication de la nourriture industrielle. Et, soyons francs, personne ne peut se vanter d’être à 100% dans le bon 365 jours par an sur le plan nutritionnel.

Le corps est armé pour éliminer les toxines par lui-même. Toutefois, envisager une période de détoxification peut aider à revigorer les organes émonctoires et tout le système de détoxification de l’organisme. Une detox peut s’envisager :

  • Aux changements de saison pour stimuler le système immunitaire
  • Après les fêtes de fin d'année ou tous les excès alimentaires
  • Après une saison sportive
  • En cas de baisse de performance ou de fatigue persistante
  • En cas de douleurs articulaires

Attention, un sportif ne doit pas envisager de detox comprenant des périodes de jeun ou de restriction alimentaire sévère. Il doit consommer son quota de macronutriments, et surtout :

  • Ne pas retirer les sources de protéines et ne pas les remplacer par des protéines végétales (sauf si vous êtes vegan) : continuez d’absorber au moins 2g de protéines par kg de poids de corps.
  • Ne pas se priver de glucides plus de quelques jours. Éliminez les sucres raffinés et ne consommez que des glucides complexes à index glycémique bas et riches en fibres.
  • Garder des lipides de bonne qualité dans l’alimentation, comme l’huile d’olive extra vierge, l’avocat, les oléagineux et les oméga 3.

Comment éliminer les toxines quand on fait du sport ?

Le corps est exposé en permanence à des toxines qui peuvent provenir de l’environnement, de l’alimentation, et des réactions chimiques qui ont lieu dans le corps. Pour s’en débarrasser, plusieurs organes interviennent dans le processus de détoxification de l’organisme: les poumons, la peau et les intestins, et principalement le foie et les reins. Le foie modifie la structure chimique des toxines pour qu’elles puissent être plus facilement éliminées, notamment par les reins qui les excrètent dans les urines.

Nos conseils pour purifier votre organisme

Oubliez le jeun, les régimes jus d’herbe et tous les programmes ultra restrictifs qui ne mènent qu’à des carences graves et une fatigue inutile. Le corps sait très bien éliminer les toxines tout seul ; le but est donc d’aider les organes émonctoires, surtout le foie et les reins, à mieux accomplir leur mission en leur apportant les bons nutriments. Aussi, favoriser un transit intestinal sain et régulier est une garantie supplémentaire dans les processus d’élimination, en évitant que de nouvelles toxines ne s’accumulent.

  • Buvez plus d’eau ! En plus de réguler la température corporelle, lubrifier les articulations et favoriser l’absorption des nutriments, elle transporte les déchets et contribue à la purification de l’organisme. Buvez au moins 2,5 litres d'eau par jour. 
  • Augmentez vos apports en fibres alimentaires en consommant plus de céréales complètes, plus de légumes et fruits frais. Ajoutez au moins deux sources différentes de fibres à chacun de vos repas.
  • Réduisez les sucres raffinés et les aliments transformés qui intoxiquent le corps et favorisent l’apparition de troubles de santé qui affaiblissent les organes. Évitez ce cercle vicieux en préparant vous-même vos repas et en évitant les sucres rapides.
  • Réduisez votre consommation de sel, qui favorise l’accumulation de fluides dans le corps. En plus d’augmenter la pression artérielle et les gonflements inesthétiques, le sel empêche l’eau et les toxines d’être correctement éliminées.
  • Ne consommez plus d’alcool, de tabac ou de substances chimiques addictives.
  • Dormez mieux, car c’est pendant le sommeil que le corps se régénère. Sans un sommeil de bonne qualité, les toxines continuent de s’accumuler.
  • Optez pour une alimentation plus riche en antioxydants ! Ils empêchent la production excessive de radicaux libres et protègent les organes des méfaits du stress oxydatif.
  • Prenez soin de vos intestins grâce aux fibres, mais aussi aux probiotiques, que vous pouvez trouver dans certains aliments fermentés comme le kimchi, le kéfir ou la choucroute. Les cellules intestinales ont leur propre système de détoxification et d’excrétion qui protège l’intestin des bactéries néfastes et des toxines.
  • Consommez plus d’aliments soufrés comme l’ail, le brocoli ou l’oignon, qui aident le corps à éliminer certains métaux lourds et favorisent la production de glutathion, l’antioxydant le plus puissant du corps. Pensez aussi à la spiruline et la chlorelle, qui peuvent chélater les métaux et éviter leur accumulation dans l’organisme. Enfin, le radis noir et le chardon-Marie, à prendre en gélules de préférence, sont deux ingrédients clés qui aident le foie à se régénérer, mieux filtrer le sang et transformer les xénobiotiques.

La Team TLN te recommande

Quelle est la forme de boisson détox la plus efficace pour un athlète ?

Les jus de végétaux peuvent efficacement accompagner un régime alimentaire sain pour faciliter le travail de détoxification du corps. En revanche, ils ne seront pas d’une grande efficacité s’ils représentent la seule source de nourriture, pendant un jeun par exemple.

Une boisson detox devrait idéalement apporter des antioxydants, des actifs détoxifiants et minéralisants comme le thé vert riche en polyphénols, l’ortie riche en minéraux, du pissenlit aux propriétés drainantes, du bouleau à l’activité purifiante ou du chiendent aux vertus dépuratives. Ce sont des ingrédients que l’on peut utiliser frais, ou bien sous forme d’extraits dans la plupart des draineurs minceur notamment sous forme de compléments alimentaires en gélules ou liquide. 

Idéalement, une boisson detox sera efficace si elle est consommée entre les repas, de préférence à jeun, et tout au long de la journée. Utilisez votre draineur ou boisson detox maison sur une durée de 15 jours à 30 jours consécutifs.
Évitez en revanche les jus de fruits, qui peuvent certes apporter certaines vitamines, mais surtout une grande quantité de sucres rapides. Mangez les fruits, mais ne les buvez surtout pas !

Le jeun est-il prescrit pour réussir sa detox ?

Le jeûne est associé à divers avantages pour la santé dont la perte de poids, la réduction de la glycémie, du cholestérol et des triglycérides, mais ces bénéfices sont en réalité le résultat d’une restriction calorique, qui ne nécessite pas forcément un jeun pour être obtenue.

Pour les athlètes, jeûner n’est tout simplement pas compatible avec la performance et la prise de masse musculaire. Se priver d’énergie, de protéines et de nutriments essentiels expose surtout à des carences et des blessures.

Toutefois, le jeûne intermittent peut être envisagé si vous avez pour objectif de vous détoxifier et perdre un peu de poids. Laisser le système digestif au repos pendant 12 à 16h aide le corps à produire plus d’enzymes impliquées dans la détoxification et favorise la santé du foie, des intestins et des reins. En revanche, le jeûne strict où les seuls aliments autorisés sont l’eau, les jus végétaux et les bouillons peut être dangereux, et pas que pour les sportifs. 

Quelle est la meilleur détox pour perdre du poids ?

Le régime detox idéal pour se purifier et perdre du poids

La detox idéale pour perdre du poids sera composée de légumes frais, de sources de protéines de qualité (poulet ou dinde bio, poisson gras bio), d’oléagineux et de sources de probiotiques.
Mieux encore, ne plus considérer ce programme comme une détox ou un régime est sans doute la meilleure façon d’envisager le succès d’une alimentation saine en termes de composition corporelle et de santé. Car vous pouvez vous alimenter sainement tout au long de l’année.

Pour perdre du poids efficacement, placez vos journées de détox en début de régime :

Phase 1 : Les 5 premiers jours, ne consommez pas du tout de glucides et préparez vos repas avec des protéines maigres, des légumes verts à volonté et un filet d’huile d’olive. Si possible, munissez-vous de kéfir de fruit ou d’un complexe de probiotiques.
Entre les repas, buvez des infusions, du thé vert et, idéalement, un bon draineur en gélules ou sous forme liquide.

Phase 2 : Les 5 jours suivants, ajoutez 50g (pesés cuits) de glucides (riz complet, quinoa ou patate douce) au petit-déjeuner et prenez, pendant le repas, un complexe pour la detox hépatique.
Continuez de boire votre boisson drainante entre les repas.

Phase 3 : Après ces 10 journées très réduites en glucides, ajoutez 50g de glucides au déjeuner et une portion de 30g d’amandes complètes vers 17h.
Continuez de boire votre boisson drainante entre les repas, ainsi que le complexe pour le foie pendant un repas.

Phase 4 : Après 20 jours, ajoutez 50g de glucides à la collation de 17h sous forme de flocons d’avoine, que vous pouvez accompagner d’une caséine ou whey protéine.
Prenez un brûleur de graisse comme le CLA ou, si vous avez encore beaucoup de poids à perdre, un thermogénique qui vous aidera à brûler plus de calories et maintenir votre métabolisme bien actif.

Quels repas ? Voici un exemple de menu détox axé sur la minceur

Voici un exemple de menu facile à préparer pour le plan de lancement du régime détox: la  phase 1 :

Au lever à jeun 
300ml (un verre) de kéfir de fruit

Petit-déjeuner 
100g de filet de maquereau (riches en bonnes protéines et oméga 3)
5g de spiruline
1 complexe de multivitamines

Entre les deux repas : boisson detox ou draineur dilué

Déjeuner 
150g de filet de dinde ou de poulet
250g de légumes verts (haricots verts, brocolis, chou, courgette)
1 cuillère à soupe rase d’huile d’olive vierge
1 cuillère à café de vinaigre de cidre

Entre les deux repas : boisson detox ou draineur dilué

Collation de 17h
30g de whey isolate
100ml de kéfir de fruit
1g de vitamine C

Dîner 
150g de poisson gras bio (saumon, truite, anguille, thon, sardine)
100g de brocolis frais et crus
100g de chou rave cru
100g de haricots verts cuits
1 cuillère à soupe rase d’huile d’olive vierge extra
1 cuillère à café de vinaigre de cidre
1 complexe pour la detox du foie

Pour les phases 2, 3 et 4, introduisez les portions de glucides au petit-déjeuner, puis au déjeuner et enfin à la collation de 17h à partir de ce plan d’attaque.

Combien de temps faut-il pour purifier son foie et son organisme avec une cure detox ?

Selon son degré d’encrassement, le corps commence à se régénérer et à se purifier de quelques jours à plusieurs semaines à partir du moment où l’on met en place les bonnes mesures diététiques. Si le sommeil est de bonne qualité, que les niveaux de stress sont bas et que des ingrédients naturels accompagnent le programme de détox, les toxines accumulées sont éliminées plus rapidement.

Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’une détox devrait durer toute l’année ! Une alimentation saine, du sport et une bonne hydratation vous maintiennent en forme 365 jours par an !

Bibliographie

Grant DM. Detoxification pathways in the liver. J Inherit Metab Dis. 1991;14(4):421-30.

Cline JC. Nutritional aspects of detoxification in clinical practice. Altern Ther Health Med. 2015 May-Jun;21(3):54-62. PMID: 26026145.

Reddy OC, van der Werf YD. The Sleeping Brain: Harnessing the Power of the Glymphatic System through Lifestyle Choices. Brain Sci. 2020 Nov 17;10(11):868.

Palma L, Marques LT, Bujan J, Rodrigues LM. Dietary water affects human skin hydration and biomechanics. Clin Cosmet Investig Dermatol. 2015 Aug 3;8:413-21. 

Sharifi-Rad M, Anil Kumar NV, Zucca P, Varoni EM, Dini L, Panzarini E, Rajkovic J, Tsouh Fokou PV, Azzini E, Peluso I, Prakash Mishra A, Nigam M, El Rayess Y, Beyrouthy ME, Polito L, Iriti M, Martins N, Martorell M, Docea AO, Setzer WN, Calina D, Cho WC, Sharifi-Rad J. Lifestyle, Oxidative Stress, and Antioxidants: Back and Forth in the Pathophysiology of Chronic Diseases. Front Physiol. 2020 Jul 2;11:694. 

Merino JJ, Parmigiani-Izquierdo JM, Toledano Gasca A, Cabaña-Muñoz ME. The Long-Term Algae Extract (Chlorella and Fucus sp) and Aminosulphurate Supplementation Modulate SOD-1 Activity and Decrease Heavy Metals (Hg++, Sn) Levels in Patients with Long-Term Dental Titanium Implants and Amalgam Fillings Restorations. Antioxidants (Basel). 2019 Apr 16;8(4):101. 

Abenavoli L, Capasso R, Milic N, Capasso F. Milk thistle in liver diseases: past, present, future. Phytother Res. 2010 Oct;24(10):1423-32. 

Effect of Radish Leaves Powder on the Gastrointestinal Function and Fecal Triglyceride, and Sterol Excretion in Rats Fed a Hypercholesterolemic Diet  [2008]. Jang, H.S. (Korea Research Institute of Bioscience and Biotechnology, Daejeon, Republic of Korea); Ahn, J.M. (Kyungpook National University, Daegu, Republic of Korea); Ku, K.H. (Korea Food Research Institute, Seongnam, Republic of Korea); Rhee, S.J. (Catholic University of Daegu, Gyungsan, Republic of Korea); et al.

Wirngo FE, Lambert MN, Jeppesen PB. The Physiological Effects of Dandelion (Taraxacum Officinale) in Type 2 Diabetes. Rev Diabet Stud. 2016 Summer-Fall;13(2-3):113-131. 

Siouda W, Abdennour C. Can Urtica dioica supplementation attenuate mercury intoxication in Wistar rats? Vet World. 2015 Dec;8(12):1458-65. 

Kianbakht S, Khalighi-Sigaroodi F, Dabaghian FH. Improved glycemic control in patients with advanced type 2 diabetes mellitus taking Urtica dioica leaf extract: a randomized double-blind placebo-controlled clinical trial. Clin Lab. 2013;59(9-10):1071-6.