Service client
04 42 12 55 66
Livraison express en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
Menu
Mon
panier
0
  • Votre panier est vide.

Les compléments alimentaires pour la course à pied

Les compléments alimentaires font partie intégrante de l’alimentation de nombreux sportifs, notamment ceux pour lesquels la prise de muscle est nécessaire (musculation, haltérophilie, etc.). Depuis quelques années, les compléments alimentaires investissent les rayons des sports d’endurance, en particulier pour la course à pied, et il peut être difficile d’identifier les compléments qui peuvent être utiles à chacun. Alors, quels compléments sont conseillés, et pour quelle pratique ? Dans cet article, nous vous apportons les clefs pour comprendre les suppléments et savoir comment les consommer pour optimiser votre entraînement en course à pied.

Les compléments alimentaires pour la course à pied

Qu'est-ce qu'un complément alimentaire ?

Qu'est-ce qu'un complément alimentaire?

Un complément alimentaire a pour but de venir compléter l’alimentation du sportif afin de prévenir ou combler certaines carences liées à la pratique sportive. Une activité physique régulière et intense puise dans nos réserves en micro nutriments et il est généralement compliqué de refaire ses stocks avec une alimentation classique.

Attention à ne pas confondre complément alimentaire et produit dopant. À l’inverse d’un produit dopant, un complément alimentaire peut se trouver dans nos aliments à l’état naturel, et est sans risque pour le corps. À l’inverse, les produits dopants ont pour but de décupler les performances et sont synthétisés artificiellement. Il s’agit la plupart du temps de médicaments détournés de leur usage habituel.

Les compléments alimentaires peuvent donc être consommés avant/après, et même pendant l’effort, en fonction de vos besoins et des compléments que vous consommez. Nous vous apportons plus de détails pour les différents types de suppléments dans cet article.

Quels compléments alimentaires ?

BCAA, maltodextrine, boissons isotoniques … Quels sont les compléments alimentaires utiles pour le coureur, et pour quelles séances sont-ils recommandés ?

Boissons isotoniques et gels énergétiques, les incontournables

La majorité des coureurs de fond et de longue distance sont adeptes de ces deux compléments alimentaires.

La boisson isotonique : elle est constituée de glucides et de minéraux. Une boisson isotonique vous apporte donc l’énergie dont vous avez besoin sur une sortie, ainsi que les éléments nécessaires pour bien récupérer, diminuer la fatigue et compenser les pertes en minéraux dues à la transpiration grâce aux électrolytes.

Quels compléments alimentaires pour le running?

Les gels énergétiques : consommés périodiquement pendant l’effort, les gels apportent des glucides. Ils sont utilisés lors des sorties longues afin de fournir au corps le carburant nécessaire. Ces gels sont notamment importants lors de sorties longues et intenses (par exemple des sorties avec du travail d’allure spécifique, un trail ou lors d’un marathon) ou des courses. Afin d’éviter tout désagrément le jour de la course, nous vous recommandons de toujours essayer vos gels à l’entraînement et de vérifier que vous les assimilez correctement.

Les vitamines et minéraux

Un complexe multivitaminé est la base de la supplémentation de tous les sportifs. Que l’on soit en hors saison ou en préparation, ces composés organiques sont indispensables à tous les processus physiologiques du corps. Ils participent notamment aux différents métabolismes énergétiques et doivent être apportés par l’alimentation car le corps les utilise en permanence. L’alimentation apporte une partie des vitamines dont le corps a besoin, mais la pratique du sport augmente les besoins journaliers, qui ne peuvent plus être couverts par un régime alimentaire "simple". Se supplémenter devient alors vital : pour la santé, et pour la performance. 

Les BCAA

Les BCAA sont des acides aminés ramifiés et essentiels, que le corps ne sait pas produire tout seul. Ils permettent au corps de réparer les microlésions musculaires causées par un effort intense et d’améliorer la synthèse protidique. Sans BCAA, pas de récupération ou de progression ! Suite à un effort intense, les besoins du corps en BCAA sont tels qu’il est très intéressant d’en consommer sous forme de suppléments. Après une séance de demi-fond sur piste (6 x 800m par exemple), les muscles de vos jambes ont un besoin accru en acides aminés. Consommer des BCAA après cette séance vous permettra de bénéficier d’une récupération optimale.
Aussi, les BCAA sont très utiles pendant l’effort car ils permettent de préserver les stocks de glycogène et ainsi de retarder la fatigue musculaire. Pour bénéficier pleinement de l’effet des BCAA sur votre condition physique et la qualité de vos courses, prenez-en de préférence avant et après chaque séance d’entraînement.

Les protéines

On pense à tort que les protéines en poudre s’adressent aux personnes qui souhaitent devenir très musclées. Pourtant, il est prouvé que des apports supplémentaires en protéines soutiennent les capacités d’endurance, qui sont dans tous les cas fournies…par les muscles ! Après un effort intense, vos muscles ont besoin de protéines, qui, associées au BCAA, aideront votre corps à réparer les microlésions causées par l’entraînement. Un shaker de whey après une séance intense vous permettra de récupérer rapidement et d’optimiser l’effet de vos entraînements. Mais une autre protéine peut également vous aider à récupérer encore plus rapidement et à nourrir vos fibres musculaires pendant de longues heures : la caséine.

  • La whey est une protéine issue du lait, dont elle a été extraite et filtrée. Elle est très riche en acides aminés essentiels et contient très peu de lactose et de graisse. Sa particularité ? Sa vitesse d’assimilation, qui est très rapide. On considère en effet que cette protéine s’absorbe dans les fibres musculaires environ une heure après son absorption. Si vous êtes intolérant ou allergique au lactose, nous vous recommandons de choisir une whey isolate, qui est entièrement délactosée.

  • La caséine est également une protéine issue du lait. À la différence de la whey qui s’absorbe très rapidement, la caséine est une protéine épaisse et lourde, qui déverse ses acides aminés dans l’organisme durant plusieurs heures. Si vous êtes un coureur de haut niveau et que vous souhaitez optimiser votre sommeil et votre récupération, une dose de caséine avant de dormir est une option à envisager. En effet, la protéine se diffusera pendant une grande partie de la nuit, ce qui limitera le catabolisme et augmentera votre capacité de récupération en conservant un anabolisme musculaire constant.

La bêta-alanine

Ce dérivé d’acide aminé est très populaire dans les sports d’endurance car il est le précurseur de la carnosine, un composé qui tamponne l’acide lactique dans les fibres musculaires et dans le corps dans sa globalité. Cet effet tampon est important car il permet de réduire la brûlure musculaire (celle qui vous oblige à stopper l’effort) et d’améliorer la récupération. Accompagnée de BCAA, la bêta-alanine est un véritable must pour tous les coureurs.

La citrulline

La citrulline est un acide aminé précurseur de l’arginine. Une fois synthétisée, l’arginine agit en augmentant les taux de monoxyde d’azote, un gaz qui dilate les parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, les fibres musculaires bénéficient d’une arrivée plus importante de nutriments, dont les hydrates de carbone et les acides aminés. Aussi, la citrulline agit comme un tampon sur l’acide lactique, tout comme la bêta-alanine, ce qui réduit l’acidité et permet de rétablir plus rapidement l’homéostasie du pH dans le corps, ou équilibre acide-base. Mais ce n’est pas tout. La citrulline est un acide aminé qui a la particularité de réduire la destruction des fibres musculaires liée à l’âge ou à certaines contraintes augmentant le catabolisme.

Comment utiliser ces compléments alimentaires ?

Le programme de supplémentation idéal pour le running 

  • Au petit-déjeuner : 1 complexe de vitamines et de minéraux

  • Avant l’effort : 3g de citrulline, 3g de bêta-alanine et 3g de BCAA

  • Pendant l’effort : boissons isotonique, barre ou gel énergétique

  • Après l’effort : 3g de BCAA, 3g de citrulline

  • 30 minutes après l’effort : 30g de whey protéine ou d’isolate

  • Au coucher : 1 dose de 30g de caséine

Comment utiliser les compléments alimentaires en running

Fidélité recompensée Cumulez des crédits fidélités et recevez un chèque fidélité dans votre compte client.
Livraison Express en 24h Par Chronopost si commande passée avant 16h hors we et jours fériés
Livraison Gratuite Par Mondial Relay à partir de 59,90€ en France Métropolitaine et Belgique
+100 000 clients satisfaits chaque année Site noté « Excellent » par nos clients sur Avis Vérifiés