Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
6 197 références / 224 246 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Alimentation Publié le 20 février 2015

Idée reçue : une alimentation riche en protéines est mauvaise pour les os


Les protéines et la densité osseuse

L'alimentation riche en protéines souffrait déjà d’une idée reçue concernant les problèmes de reins. Cela provenait du fait que les personnes souffrant de problèmes rénaux compromettaient encore plus leur fonction rénale en mangeant beaucoup de protéines. Néanmoins, les personnes avec une fonction rénale normale n’ont aucun souci à se faire. Un autre mythe qui a encore bonne presse est celui qu’une nutrition riche en protéines serait mauvaise pour les os. C’est en réalité tout le contraire ! Nombreuses sont les études qui démontrent le bénéfice significatif d’une alimentation hyperprotéinée sur la santé osseuse. Les diètes hyper protéinées sont associées à une densité minérale osseuse accrue pour toutes les catégories de population.

D'où proviennent ces idées reçues sur les protéines? 

L’argument selon lequel une alimentation hyper protéinée compromettrait la densité osseuse provient de la problématique de l'équilibre acide-base (ou acido-basique). En effet, une alimentation très riche en protéine augmente l'acidité du corps qui, pour réstaurer l'équilibre, puise dans ses réserves minérales (les os). Cette défense du corps se caractérise par une perte de sodium, de potassium et de calcium dans les os. Bien qu’une alimentation riche en protéines augmente l'excrétion du calcium dans les urine, il n y a en revanche aucune preuve scientifique d’une perte de densité osseuse.

En conclusion

Toute diète riche en protéines est associée à une meilleure densité osseuse dans toutes les populations.
La seule action à mettre en œuvre lorsqu’on mange plus protéiné, c’est de réduire l’acidité potentielle en mangeant plus de légumes et fruits, en buvant plus d'eau tout en éliminant les aliments qui réduisent le pH et acidifient votre organisme tel que le fromage, les produits laitiers et les céréales.