Service client
0 811 049 039
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Conseils nutrition sportive Publié le 15 février 2018

Les cheat Meals


Les cheat meal en musculation

Le cheat meal est un repas aucours duquel vous vous accordez un temps de pause dans votre régime. C’est un moment de détente où vous redécouvrez le plaisir d’aliments que vous vous interdisiez ou limitiez.
Les études et l’expérience des bodybuilders (habitués aux régimes très restrictifs) ont prouvé que s’accorder un « repas libre » de temps à autre permettait non seulement de garder le cap, mais également de relancer le métabolisme et les performances en salle. Le cheat meal est particulièrement intéressant pour les pratiquants de sports d’endurance, mais également et surtout aux personnes qui pratiquent la musculation et qui suivent un régime de définition musculaire.

 

QU’EST-CE QU’UN CHEAT MEAL ? 

Tout sur le cheatmeal
Le cheat-meal est par définition un repas "libre" où l'on s'accorde le droit de manger des aliments proscrits en régime de définition musculaire, pour relancer la motivation et le métabolisme. 
 

Plusieurs approches 

- Ceux qui préconisent un repas au cours duquel on mange sans limitation
- Ceux qui ont une approche plus modérée : simplement augmenter la quantité de glucides sur une journée mais de provenance saine comme l’avoine, le riz, les céréales complètes, les patates douces, etc).

La fréquence de ces cheat meals dépend de l’avancement de la sèche. Plus la définition musculaire est poussée, plus l’on peut rapprocher les cheat meals.

Le bon moment pour faire un cheat meal 

Vous faites des séances de plus en plus catastrophiques
Vous ne ressentez plus de congestion et plus de force à l’entrainement
Vous avez souvent froid
La démotivation s’installe
La fatigue vous gagne vraiment très facilement
La fonte des graisses est vraiment ralentie

À quel moment de la journée ? 

Il n’y a pas de règles prédéfinies et votre cheat meal peut être programmé pour le dîner ou le déjeuner.

Rappels importants 

Il est déconseillé de cheater plus d’une fois par semaine, faute de quoi vous risquez de compromettre vos résultats. Ne commettez pas l’erreur de cheater trop tôt ou trop régulièrement juste parce que vous en avez envie. N’oubliez pas que c’est un repas stratégique !

UN REPAS LIBRE DANS LA SEMAINE POUR PROGRESSER 

Le cheat meal pour progresser

Le cheat meal relance votre métabolisme 

Votre corps finit toujours par s’habituer aux régimes hypocaloriques, ce qui provoque le ralentissement du métabolisme et la stagnation : il devient impossible de brûler plus de graisse. C’est là qu’intervient le cheat meal. L’organisme interprète ce rebond calorique comme un retour à la normal : vous n’êtes plus en restriction calorique, le métabolisme se relance et la combustion des graisses peut reprendre.

Le cheat meal restaure vos réserves de glycogène 

En régime hypocalorique, les réserves de glycogène musculaire n’ont pas ou peu de temps pour se reconstituer, d’autant plus si le rythme d’entraînement est intense. Si les stocks de glycogène sont bas, la fatigue se manifeste plus rapidement et même le moral finit par être lui aussi au plus bas. D’où l’intérêt du cheat meal pour reconstituer les réserves de glycogène, lutter contre la diminution des performances et du métabolisme.

UN REPAS « PLAISIR » POUR GARDER LE MORAL 

Le cheat meal pour garder le moral
Le cheat-meal relance l'activité hormonale et permet de garder le sourir même lors de phases de définition musculaire extrêmes. 
 

Le cheat meal réduit le stress 

Le manque de glucides peut rendre agressif et augmenter les taux de cortisol (hormone du stress, catabolisante). Ce stress est contreproductif et il est indispensable de le contrôler. Un programme de définition musculaire est une période difficile qui demande une grande force d’esprit. En prenant un repas bonus, vous vous soulagerez de ce stress. En effet, le plaisir que vous allez éprouver en mangeant va libérer des hormones anti-stress et vous permettre de repartir du bon pied.

Le cheat meal vous rebooste mentalement 

Le moral, c’est important pour tout et surtout quand on est en diète stricte. Évidemment, votre moral aura tendance à baisser durant une période de sèche ou de définition musculaire et c’est souvent lors de baisses de moral que certains abandonnent la diète. D’où l’importance de vous accorder ce fameux jour de relâche qui sera accueilli comme une récompense et un point de motivation mental.

Le cheat meal améliore votre vie sociale 

C’est indiscutable : une diète hypocalorique est incompatible avec les sorties entre amis ou en famille. Vous vous devez de suivre une diète stricte et construite au gramme près dans laquelle les repas au restaurant ou au fast-food ne sont pas intégrés. Le risque, c’est de s’éloigner de sa famille et de ses amis à cause d’objectifs qui demandent beaucoup de sacrifices. Heureusement, le cheat meal est né pour réparer ce genre d’injustice. Grâce aux cheat meals, vous pouvez manger au restaurant de temps en temps ou faire des repas en famille. Ainsi, vous pouvez rester connecté avec ceux que vous aimez.

 

LES 5 RÈGLES DU CHEAT MEAL RÉUSSI 

Astuces pour réussir son cheat meal

Un cheat-meal peut facilement déraper…

Règle #1 : On évite de faire des gros cheats meals trop fréquemment

Effectivement, plus vous ferez de cheat meals, plus la perte de poids ou le maintien du poids sera difficile. L’attitude idéale serait de faire fréquemment des petits cheats meals (2 repas par semaine). Pour rappel, l’intérêt de procéder ainsi est de stimuler la sécrétion de leptine, l’hormone de la satiété qui aide à brûler les graisses.

Règle #2 : le cheat meal, ce n’est pas se "gaver" sans un peu de réflexion

Les cheats meals les plus intéressants sont ceux que vous préparez à la maison et dont vous calculez les macronutriments, ainsi que les calories. Un cheat meal intéressant devrait se situer entre 2000 Kcal et 3000 Kcal sur un repas. Méfiez-vous des fast-foods ou des restaurants avec buffets à volonté, car on peut rapidement atteindre la quantité limite de calories avec un faible volume d’aliments.

Règle #3 : Ne transformez pas le "cheat meal" en "cheat day"

Un cheat meal se limite à un repas. Si vous décidez de vous lâcher sur une journée entière, vous risquez de ruiner tous vos efforts et, pire, de ne plus brûler de graisses.

Règle #4 : Surveillez vos lipides lors des cheats meals 

Ce ne sont pas les glucides qui vous feront grossir pendant un cheat meal. Ils provoquent plutôt un effet de recharge glucidique. Pour cette raison, privilégiez les cheat meals riches en hydrates de carbone mais pauvres en graisse. Evitez les fritures, les plats en sauce et toutes les sauces grasses telles que la mayonnaise.

Règle #5 : Pas d’alcool pendant un cheat meal

L’alcool à tendance à se convertir en graisses assez rapidement et c’est justement ce que l’on essaie d’éviter quand on fait un cheat meal. De plus, l’alcool réduit l’utilisation des graisses par l’organisme, ce qui réduit la perte de poids.

 

Votre fidélité recompensée Cumulez des crédits fidélités et recevez un chèque fidélité dans votre compte client.
Paiement sécurisé Cartes bancaires, Visa, Electron, Maestro, e-CB, MasterCard et Paypal
Livraison Gratuite en 24h Par Chronopost si commande passée avant 16h et à partir de 49.90€
+100 000 clients satisfaits chaque année Site noté « Excellent » par nos clients sur Avis Vérifiés