Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
5 953 références / 166 839 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Fitness Publié le 5 février 2014

Idée reçue : le cardio-training à jeun est plus efficace pour perdre du gras


Cette idée résulte du fait qu’une période prolongée sans nourriture réduit le taux de sucre dans le sang, faisant chuter le taux de glycogène et forçant donc l’organisme à utiliser les graisses sous-cutanées comme énergie plutôt que le glucose.

Le cardio traditionnel VS. HIT

La recherche démontre que le cardio à haute intensité (HIT) est plus efficace que le cardio traditionnel pour perdre de la graisse. Or, quand on est à jeun, il est peu probable que le niveau d’intensité puisse être élevé. Le corps a besoin de glycogène pour fonctionner efficacement et être performant. Moins de calories seront brûlées à l’effort, impliquant donc moins de perte de tissu adipeux.

Les effets cataboliques du cardio à jeun

De plus, le cardio à jeun a un effet catabolique sur la masse musculaire. Les études montrent que s'entraîner quand les réserves de glycogènes sont épuisées provoque la dégradation de la protéine musculaire, qui est utilisée comme énergie pendant l’exercice. Au cours d’une heure de cardio à jeun, on perd deux fois plus de protéines musculaires que pendant un entrainement de musculation. Tenter de brûler quelques calories supplémentaires au risque de sacrifier sa masse musculaire durement acquise n’est pas un bon calcul.
Ainsi, le cardio à jeun n’apporte aucun effet bénéfique supplémentaire en terme de perte de graisse et peut-même s’avérer contre-productif dans une logique de maintien ou de développement de la masse musculaire, à moins d'intégrer une formule spécifique d'acides aminés telle que BCAA HT, avant l'entraînement cardiovasculaire (Afin d'utiliser les graisses stockées comme source d'énergie mais aussi de préserver la masse musculaire).