Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
5 953 références / 166 839 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Conseils débutants Publié le 2 octobre 2015

Pourquoi le cardio m'empêche t-il de prendre en masse musculaire ?


Le cardio peut vous empêcher de prendre de la masse

Lorsque l'on privilégie le cardio, il y a 3 facteurs essentiels à prendre en compte : la conversion en fibres lentes, l’adaptation du système nerveux central et les adaptions hormonales.
Les personnes qui font beaucoup de travail aérobie ont des fibres rapides qui agissent comme des fibres lentes (fibres rouges), c'est à dire que leurs fibres rapides ont une grande endurance et des diamètres plus petits, donnant du coup moins de force explosive.

Une histoire de fibres

Les fibres rapides (fibres blanches) ont de plus gros diamètres, sont plus fortes et plus explosives. Mais si elles subissent le stress d'un entrainement répété en endurance, elles modifient leur structure, devant plus petites et plus endurantes.
Malheureusement pour les athlètes de la force, l’inverse n'est pas valable ! En effet, les fibres lentes n'ont pas les propriétés des fibres rapides, même si le volume d'entraînement de force est important.

Faites un choix!

Si vous privilégiez le cardio, le cerveau aura tendance à organiser les contractions musculaires en fonction de votre type d'activité, en l’occurrence une activité cyclique et lente. En d'autres termes, il est difficile pour un cerveau adapté à l'endurance d'effectuer des contractions musculaires explosives et puissantes.

Une étude japonaise a montré que plus vous augmentez votre VO2max, plus votre capacité à sauter haut (détente sèche) se réduit. Une étude finlandaise a quant à elle montré que le travail d'endurance du haut du corps ralentissait la puissance des jambes, montrant une adaptation négative sur la force générale. Ceci n'est pas dû aux muscles eux-mêmes mais au système nerveux central.

Les hormones et le cardio

Enfin, faire beaucoup d'entraînement cardio fait baisser le taux de testostérone et augmente les niveaux de cortisol (hormone du stress). Cependant, la production de testostérone peut revenir à la normale si la nutrition est optimale (apport important en protéines et lipides).

 

Heureusement, de nombreuses preuves confirment qu'une fois l'entraînement excessif de cardio terminé, les fibres blanches ou rapides reprennent leur forme originelle !