Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
5 952 références / 166 370 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Menus Publié le 5 août 2015

Quel est le repas idéal avant l'entraînement pour optimiser ses résultats ?


Que manger avant l'entrainement

Les objectifs d'un repas avant l'effort

Avant tout, un repas pré-effort est là pour maximiser votre performance à l'entraînement. Un bon repas avant la musculation vous assure une force optimale et des niveaux d'énergie durables pendant votre séance.
Cela permet aussi de fournir les nutriments nécessaires à la récupération musculaire et à la croissance après un effort intense. L’absorption des nutriments est un processus graduel et ces mêmes nutriments sont digérés et assimilés pendant et après l’entraînement.

Que manger ? 

Ce repas n'a pas besoin d'être compliqué. La meilleure formule pour votre repas pré-entraînement est de combiner une source de protéines de haute qualité avec une source de glucides. La protéine est un macronutriment vital qui fournit les acides aminés nécessaires aux muscles afin qu'ils récupèrent et grossissent. Les glucides, quant à eux, sont cruciaux à la fois pour fournir de l'énergie au cerveau et aux muscles. Ensemble, ces deux macronutriments apportent les fondations pour un entraînement efficace, concentré, et sans problème de digestion. Les meilleures sources de protéines sont le poulet, le poisson, la whey (qui est légère et se digère facilement) et la viande rouge. Les meilleurs glucides proviennent des sources suivantes : les fruits, les pâtes, les flocons d'avoine et le riz. Il est très important de choisir des aliments pauvres en graisses car les lipides ralentissent la digestion et peuvent vous rendre léthargique à l'effort.

Sans un bon repas pré-effort, vous ne maximisez pas du tout les capacités de performance de votre organisme. Prendre ce repas va aussi prévenir une éventuelle perte musculaire et améliorer votre capacité à perdre de la graisse et non du muscle. Une supplémentation en BCAA, de l'ordre d'une dizaine de grammes avant une longue séance (plus d'une heure), sera d'un grand soutien pour stimuler l'anabolisme.

Quand manger ? 

Le timing est important mais il est relatif à chacun et à sa digestion. L'essentiel est que vous vous entraîniez au moment où vous vous sentez le plus fort, le plus énergique et sans inconfort digestif. La plupart des gens préfèrent manger 1h30 à 2h avant leur entraînement afin de minimiser le gonflement de l'estomac et la nausée. L'entraînement intense augmente l'afflux sanguin dans les muscles au détriment de l'estomac, qui ne digère plus la nourriture de manière efficace, ce qui peut affecter la performance.

Ce qu'il faut retenir

Il faut une combinaison de protéines de haute qualité et de glucides avec un apport minimal en graisse une à deux heures avant votre entraînement pour vous fournir le carburant nécessaire à la performance et protéger votre organisme.