Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 515 références / 67 674 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Supplémentation

Zoom sur les Oméga 3


Publié le 17 novembre 2016

oméga 3

 

 

S’il y a bien un complément alimentaire sous-estimé, passé à la trappe, “overlooked”, ce sont les oméga-3. Tout le monde, ou presque, sait qu’il s’agit d’acides gras essentiels, qu’on les trouve essentiellement dans les poissons gras, qu’ils sont bons pour la santé, mais assez peu s’y intéressent vraiment. Pourtant, si vous n’avez qu’un tout petit budget et que vous deviez choisir un seul complément alimentaire, nous vous conseillerions de choisir les oméga-3. Nous allons vous expliquer pourquoi.

On trouve les Oméga 3 dans les poissons gras (saumon, maquereau, sardines, thon rouge…) et dans quelques poissons moins gras (merlan, raie ou sole), dans le jaune d’œuf bio, dans les viandes rouges bio, dans les oléagineux (amandes, pistaches, noix, noisettes, noix de cajou…) et, dans une moindre concentration, dans quelques légumes à feuilles vertes. Il est donc possible de consommer, en mangeant équilibré, de bons oméga-3. Mais nous nous saturons également d’oméga-6 et d’oméga-9, présents dans les huiles végétales, les viandes et les oléagineux, bio ou pas. Et c’est là où le bât blesse. Les oméga-6 et 9 sont essentiels eux aussi, notamment dans la production hormonale et dans la régulation des prostaglandines, mais un déséquilibre entre les oméga-6 et les oméga-3, en faveur des oméga 6, favorisera la production des prostaglandines 2, qui sont responsables de l’inflammation de l’organisme. Cette inflammation concerne bien entendu les articulations, mais il en est de même pour les organes et les artères. Les dépôts d’athérosclérose durcissent leur paroi et provoquent AVC, attaques et crises cardiaques.  Rester vigilant sur les apports en oméga-3 ne suffit pas. Il faut surtout veiller à équilibrer les ratios pour que les prostaglandines 1 et 3 soient produites en plus grandes quantités, afin de rétablir l’équilibre. Les oméga-3 sont toujours les laissés pour compte, ceux dont la proportion reste la plus infime. Selon les experts de la santé, le ratio oméga-3/oméga-6 devrait se situer autour de 1g d’oméga-3 pour 4g d’oméga-6. Hors, même dans le cadre d’une alimentation équilibrée, nous consommons 15 à 20 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3. Pour rétablir l’équilibre, la solution la plus simple, la plus économique et la plus efficace est de consommer des oméga-3 sous forme de compléments alimentaires.

Ce que provoque une carence en oméga-3 ou un ratio déséquilibré entre les oméga-6 et les oméga-3 :

- Fatigue, manque d’énergie

- Manque d’endurance

- Peau sèche

- Ongles cassants

- Cheveux fragiles, cassants

- Chute des cheveux

- Sécheresse des muqueuses

- Troubles de la digestion, gaz, ballonnements

- Constipation

- Baisse de l’immunité (rhumes et coups de froids fréquents)

- Douleurs aux articulations

- Dépression

- Manque de motivation

- Idées noires

- Tension artérielle

- Troubles du rythme cardiaque

- Arthrite

En quoi les oméga-3 nous aident-ils ?

- Ils nous aident à prendre du muscle

- Ils nous aident à brûler les graisses

- Ils protègent nos articulations

- Ils améliorent notre sensibilité à l’insuline

- Ils améliorent nos fonctions cognitives

- Ils améliorent la santé de la peau, des cheveux, des ongles

Les précautions à prendre avec les oméga-3

Fragiles, les oméga-3 s’oxydent facilement. Ils sont sensibles à la lumière et à la variation des températures. Consommez conjointement des antioxydants liposolubles, plus particulièrement de la vitamine E, qui protège les oméga-3 contre l’oxydation. Conservez-les au réfrigérateur une fois la boite ouverte et évitez de les exposer à la lumière du soleil. La plupart des compléments alimentaires peuvent être consommés sans crainte jusqu’à plus d’un an après leur date de péremption. Pas les oméga-3, qui doivent absolument être jetés une fois la date passée.

Les dosages journaliers

Commencez par 3g par jour, en 3 prises, puis augmentez progressivement les dosages, jusqu’à environ 6g par jour, toujours répartis en 3 prises. Ensuite, profitez de leurs bienfaits !