Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 543 références / 68 015 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Supplémentation

Le pouvoir de la Vitamine C pour les sportifs


Publié le 24 mars 2015

Aussi appelé acide ascorbique, la vitamine C est une vitamine qui n’est ni synthétisée ni stockée dans l’organisme en grande quantité. Son rôle principal est de fournir une protection antioxydante aux cellules et aux systèmes du corps humain. La vitamine C est impliquée dans la protection immunitaire, la guérison des blessures, la synthèse du collagène, des acides aminés, des hormones et des neurotransmetteurs.

 

admin-ajax (5)

 

 

Il est donc essentiel d’apporter une dose adéquate de vitamine C dans l’alimentation car contrairement à d’autres mammifères, les humains ne peuvent synthétiser ce micronutriment essentiel. Bien qu’elle se trouve en abondance dans les fruits (kiwi, orange, fraise) et les légumes (brocoli et salade par exemple), la vitamine C est d’après l’étude du Journal of Nutrition and Exercice Metabolism bien plus importante pour le sportif qui subit un stress oxydatif dû à l’effort physique. Les personnes qui suivent une nutrition pauvre en glucides sont particulièrement touchées par un apport faible en vitamine C.

 

 

De nombreuses études montrent qu’une supplémentation modeste en vitamine C (500 mg à 1 g par jour), peut avoir un impact positif sur la performance sportive et la récupération.

 

 

La vitamine C protège les vaisseaux sanguins du stress oxydatif. Elle soutient la vasodilatation des muscles durant l’exercice physique en protégeant l’enzyme qui aide à la production de N.O (oxyde nitrique) ainsi qu’en soutenant sa biodisponibilité. Combinée à l’arginine, elle renforce l’effet de celle-ci. Voilà aussi pourquoi vous la trouverez présente dans de nombreuses formules de vasodilatateurs/volumisateurs.

 

99107_scitec_c1000.png

 

 

Au-delà du meilleur afflux sanguin qu’elle procure, la supplémentation en vitamine C augmente la performance en minimisant la fatigue. De plus, une étude publiée dans The Journal of Nutrition a démontré qu’un apport faible en vitamine C contribue à la prise de graisse. Cela vient peut-être du fait que la vitamine C est aussi utilisée pour synthétiser la carnitine, acide aminé requit pour la perte de graisse.

 

 

Des forts taux de vitamine C suppriment la diffusion dans le l’organisme de la cortisone, hormone qui est relâchée dans l’organisme lors des phases de stress. La cortisone réduit énormément le taux de testostérone et met le corps dans un état de catabolisme (utilisant les muscles comme source d’énergie).

 

 

La supplémentation en vitamine c est donc d’autant plus utile pour ceux qui sont exposés à une fréquence d’entrainement soutenue. Plus de vitamine C = moins de visites chez le médecin mais plus d’efficacité à l’effort !