Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 521 références / 69 442 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Supplémentation

Augmentez votre congestion musculaire et votre vascularité !


Publié le 12 octobre 2015

 

La congestion musculaire ou "pump" est cet afflux sanguin dans les muscles qui accompagne généralement une bonne séance de musculation. La peau est tendue sur le muscle et les veines ressortent, provoquant une volumisation momentanée du physique et une sensation agréable de bien-être.

 

aCCddJkX4HF2

 

La congestion musculaire apparaît lorsqu'on effectue un exercice et que le sang afflux dans le muscle travaillé. C'est le signe que plus d'oxygène et de nutriments entrent dans les cellules musculaires, favorisant ainsi une plus grande croissance musculaire et une meilleure récupération.

 

Un autre bénéfice du "pump" est l’expansion des fascia qui sont des membranes fibro-élastiques entourant le muscle. En accueillant plus de sang dans les cellules musculaires, le fascia s'étire, donnant plus d'espace au muscle pour grossir.

 

Voici quelques conseils pour provoquer une super congestion pendant vos séances !

 

 

Chargez vous en glucides !

 

Consommer suffisamment de glucides avant ses entraînements est un excellent moyen de favoriser la congestion. Le glycogène est non seulement une source d'énergie qui nourrit l'organisme pendant l'exercice mais c'est aussi l'une des principales raisons pour lesquelles les muscles paraissent enflés et volumineux.

Le manque de glycogène est l'un des facteurs qui rend les muscles plats pendant une sèche.

 

 

Gardez vos muscles sous tension

 

Essayez de faire vos exercices de manière plus ralentie et plus contrôlée. Ajoutez plus de répétitions à vos séries tout en gardant des charges importantes. Les séries de 12-15 répétitions sont un excellent compromis si elles sont poussées jusqu'à l'échec musculaire.

 

 

Les superset et les dropset

 

Les superset et les dropset peuvent augmenter l'afflux sanguin de façon radicale, provoquant un pump maximal rapidement.

Superset : lorsque vous enchaînez deux exercices sans prendre de temps de repos, vous faites ce que l'on appelle un superset. Par exemple si vous travaillez les pecs au développé couché, vous enchaînez directement un exercice pour le dos tel que du rowing ou du tirage.

dropset : vous restez sur le même exercice tout en baissant progressivement la charge, accomplissant l'échec musculaire à chaque fois. La fatigue est moins prononcée qu'avec les superset mais la congestion est remarquable et la brûlure se fait vite sentir.

 

 

Utilisez des vasodilatateurs/volumisateurs

 

L'oxyde nitrique ou NO a pour rôle de transporter l'information entre les cellules (neurotransmetteur). Il contrôle la relaxation et la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui permet au sang de passer plus facilement. L'oxyde nitrique élargi les veines pour que le sang circule mieux.

L'arginine est un des composants des boosters d'oxyde nitrique. Elle augmente la vascularité et l'oxygénation musculaire, rendant vos entraînements plus énergiques et efficaces.

 

La vasodilatation ou "pump" est une aide importante à la croissance musculaire mais il est nécessaire de rappeler que des charges lourdes et une progression en force sont nécessaires afin d’acquérir une musculature notable.