Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 525 références / 69 442 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Nutrition

Diète pauvre en glucides, pour ou contre ?


Publié le 28 septembre 2015

 

Tout d'abord, une définition claire d'une diète pauvre en glucides s'impose. Une alimentation faible en glucides définie toute diète allant de simples "traces" de glucides à 40% environ des apports journaliers émanant des glucides. 

 

top-10-myths-busted-proteins-and-carbohydrates-sexybodyfitness

 

 

Les avantages

 

Meilleure santé : Le plus grand bénéfice d'une alimentation faible en glucides est le contrôle de l'insuline. Cette hormone régule le taux de sucre et influence le stockage des macronutriments dans l'organisme. Cependant, en excès, elle provoque le vieillissement car elle est surtout stimulée par les glucides qui provoquent une glycémie élevée, la tension artérielle, du cholestérol et des triglycérides ainsi que le risque de diabète.

 

Moins d'inflammation : Une alimentation riche en glucides augmente l’inflammation et cause des douleurs en tout genre dont les douleurs articulaires.

 

Meilleur ratio muscle/graisse : plus de muscle, moins de graisse, tout simplement. Cela est du à l'apport supérieur en protéines d'une diète pauvre en glucides et l'amélioration de la sensibilité à l'insuline.

 

Plus d'énergie : tout le monde veut plus d'énergie et la santé des mitochondries y est directement liée. Des hauts niveaux d'insuline ont un impact négatif sur les mitochondries.

 

 

Les inconvénients

 

Difficile à incorporer au quotidien : il faut faire quelques ajustements afin d'avoir une diète faible en glucides efficace et durable. La préparation de repas à l'avance, éliminer certains aliments trop riches en glucides et surtout casser la monotonie et le manque de saveur en incorporant des épices et des recettes en tout genre.

 

Il faut varier les aliments plus souvent afin d'éviter les carences : la personne lambda mange entre 7 et 17 aliments différents. Lorsque l'on commence avec une alimentation faible en glucides, on peut être perdu dans ses choix et se restreindre à trop peu d'aliments. Achetez des variétés de légumes, mettez un peu de couleur dans vos plats et n'hésitez pas à varier les sources de bons lipides (amandes, noix, avocats, huile de coco, d'olive etc).