Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 540 références / 68 517 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Nutrition

Des joueurs de NFL se mettent à la diète cétogène


Publié le 26 août 2015

 

Aux Etats-Unis, les officiels de la santé recommandent que les glucides représentent entre 45 et 65% des apports journaliers, les calories restantes doivent venir des lipides (entre 20 et 35%) et des protéines (entre 10 et 35%).

 

4-clay-matthewsiii-

 

Comment fonctionne le régime cétogène ? 

Dès que votre corps commence à décomposer la graisse plutôt que du glucose, les taux de cétones dans le sang commencent à augmenter. Les cétones sont des molécules fabriquées par le foie à partir des acides gras. Le corps produit les cétones si nous adoptons un régime sans glucides ou pauvre en glucides ( - de 60 gr par jour). La source d'énergie n'est donc plus le glucose (émanant des sucres ou glucides) mais des cétones qui deviennent la source d'énergie de l'organisme.

 

Les deux premières semaines sans glucides sont difficiles mais une fois passé ce cap l'individu se sent bien, c'est la céto-adaptation.

 

1-reggie-bush

 

Deux joueurs des Jets et deux des Giants ont testé une alimentation comprenant 70% de lipides et 30% de protéines, avec quasiment aucun glucides (diète cétogène). Ces 4 athlètes, tous avec de très gros gabarits ( plus de 136 kg), cherchaient à perdre de la graisse et donc à forcer leur corps à utiliser la graisse comme énergie plutôt que les glucides. Leur ressenti : moins gras et moins courbaturés, leur permettant de s'entraîner avec plus d'intensité sur des périodes plus longues.

 

Le sportif le plus connu ayant un régime cétogène est la star NBA LeBron James qui a d'ailleurs gagné en définition musculaire depuis ce changement alimentaire entamé en 2014.

 

Geoff Schwartz des Giants et Brian Winters des Jets sont des fervents adeptes de la diète cétogène et parlent de 2 bénéfices importants : la perte de graisse rapide et l'activation des défenses anti-inflammatoires de l'organisme. Tous deux ont noté une différence flagrante dans leurs facultés de récupération. Moins d'inflammations veut dire aussi moins de courbatures et donc une capacité à encaisser plus d'entraînements plus fréquemment.

 

Source : http://www.wsj.com/europe