Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 515 références / 67 674 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Nutrition

Améliorer sa sensibilité à l’insuline


Publié le 22 octobre 2014

six-p6666

 

Tout le monde souhaite perdre de la graisse facilement et en un temps record. Dans la réalité pourtant, les choses sont moins simples. Se mettre en déficit calorique reste la partie la plus importante du puzzle mais c’est loin d’être la seule ! Il faut aussi comprendre l’impact qu’à la nourriture sur le métabolisme et le système hormonal afin de se créer un plan d’action.

 

L’importance de l’insuline

 

La meilleure manière de transformer son corps est de changer la capacité de l’organisme à utiliser l’hormone de l’insuline.

Les glucides sont un macronutriment à double tranchant. L’insuline est l’hormone la plus anabolique et la plus anti-catabolique du corps. Elle améliore l’assimilation des acides aminés dans le muscle, qui du coup initialise la synthèse protidique. Elle empêche aussi les acides aminés d’être oxydés comme réserve d’énergie.

D’un autre côté, c’est l’hormone qui stocke le plus de graisses, ramenant les lipides et le glucose dans cellules graisseuses…

Suivant si vous avez une bonne sensibilité à l’insuline ou pas, cela déterminera votre capacité à bénéficier de ses effets positifs pour la construction musculaire et la perte de graisse.

Si tout va bien, vous pouvez vous permettre d’avoir un apport de glucides plus important dans votre alimentation. Dans le cas contraire, vous aurez plus d’effets néfastes donc les glucides devront être limités.

Plutôt que d’éliminer d’emblée les glucides, on devrait d’abord essayer d’améliorer la capacité de notre organisme à les utiliser à bon escient.

 

  • Coupez le fructose

 

Condamner tous les glucides est une erreur car si les glucides tels que le riz étaient responsables de l’insensibilité à l’insuline et de l’obésité, le japon serait le pays avec le plus de personnes en surpoids et le plus de diabétiques…C’est en effet les quantités anormalement élevées de fructose qui provoquent la progression de l’obésité et du diabète en Europe et surtout au Etats-Unis.

De nombreuses études ont montré que le fructose est la source principale des problèmes d’insuline, pas le glucose.

Le sirop de fructose, le sucre, les jus de fruits, les smoothies et les fruits secs sont à proscrire. Prenez 1 à 2 fruits frais par jour maximum. Vos sources principales de glucides devraient être du riz et des patates.

 

  • Coupez les lipides insaturés

 

Les graisses insaturées sont terribles pour la santé. Elles inhibent l’utilisation du glucose, provoquent la résistance à l’insuline et induisent une prise de graisse viscérale. Lisez les listes d'ingrédients sur ce que vous achetez et évitez tout ce qui contient des huiles hydrogénées et des acides gras trans.

 

  • Améliorez votre équilibre Oméga 6 Oméga 3

 

Augmentez votre apport d’oméga 3 à travers le poisson (sauvage si possible), l'huile de noix et avocats mais aussi par la supplémentation en Omega 3. Evitez les huiles végétales telles que l’huile de mais, de tournesol, les plats frits.