Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 549 références / 65 907 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Idée reçue

Idée reçue : séries courtes pour la masse musculaire et séries longues pour sécher


Publié le 12 février 2014

Selon une idée communément admise en musculation, il existe un format type de série à effectuer suivant que l’on veut prendre de la masse ou sécher. Ainsi lorsque l’on souhaite éliminer de la graisse et gagner en définition musculaire, il serait soi-disant préférable de faire de longues séries. En revanche, pour construire de la masse musculaire, les séries courtes seraient plus appropriées. En réalité, que l'on veuille prendre plus de masse musculaire ou améliorer sa définition, il est nécessaire d'augmenter les charges à l’entrainement et dépasser les performances précédentes pour sans cesse "surprendre" le muscle et accroître la dépense calorique. Ce qui fonctionne pour prendre de la force et de la masse musculaire sera également effectif dans une logique de perte de tissus adipeux. On brûle plus de calories en s’entraînant intensément avec des charges lourdes qu’avec des charges légères. C’est donc l’apport calorique et nutritionnel qui sera l’élément déterminant d’une prise de masse ou d’une sèche. La définition musculaire répond à 2 critères uniquement : la densité musculaire sèche et le taux de masse grasse. L’augmentation progressive des charges est la clé de la prise de masse musculaire. Quand on souhaite être « tracé » et gagner en définition musculaire il faut réduire son pourcentage de graisse. Cela passe avant tout par une nutrition adaptée particulièrement riche en protéines. Le plus important étant de créer un déficit calorique qui pourrait être optimisé par un brûleur de graisse. Soulever des poids légers ne provoque en aucun cas le développement musculaire. Laissons la fonte développer le muscle et la nutrition induire la perte de graisse. Attention toutefois à ne pas combiner diminution de l’apport calorique journalier et réduction de l’intensité à l’entrainement ; vous risqueriez de perdre votre masse musculaire durement acquise.