Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 525 références / 70 152 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Idée reçue

Idée reçue : Si une femme s'entraîne dur, elle risque de devenir "trop musclée"


Publié le 27 août 2015

 

Les modes de pensée évoluent et de plus en plus de femmes n'ont pas peur d'aller en salle de musculation pour se confronter aux haltères. Mais il y a malgré tout une peur récurrente chez de nombreuses femmes qui les empêchent de s'entraîner avec intensité : celle de "gonfler", c'est à dire de prendre trop de masse musculaire.

 

maxresdefault

 

 

Bien sûr, l'entraînement de musculation, quand il est effectué régulièrement, va permettre de développer plus de masse musculaire chez les femmes mais il faut bien se rendre compte qu'en tant que femme, il est beaucoup plus difficile de prendre du muscle que pour un homme.

 

La plupart des hommes qui s'entraînent dur depuis des années ne ressemblent déjà pas à des culturistes professionnels, loin s'en faut ! Les femmes quant à elles produisent 20 à 40 fois moins d'androgènes que les hommes. Cela limite énormément les gains musculaires potentiels...

 

Une autre limite importante dans la capacité d'hypertrophie musculaire chez les femmes est le nombre de fibres musculaires qu'elles possèdent. Les femmes ont en moyenne 40% moins de noyaux dans leurs fibres musculaires que les hommes. Les études récentes sur la physiologie musculaire mettent justement en avant l'importance des noyaux des cellules satellites dans les mécanismes d'hypertrophie musculaire.

 

Une femme qui s'entraîne avec des charges additionnelles va bien entendu gagner du muscle, mais sûrement pas autant qu'un homme et ses gains musculaires s'arrêteront plus vite.

 

Les femmes devraient elles avoir peur de soulever progressivement plus lourd à la salle ? Absolument pas !

 

Doivent-elles avoir peur de devenir "trop" musclée ? Non plus car on ne devient pas musclé(e) par accident et une femme n'a de toute façon par assez de testostérone pour avoir une masse musculaire notable. Les femmes excessivement musclées et virilisées le sont à cause des produits dopants, ce qui n'a rien à voir.

 

S'entraîner avec intensité est gratifiant par bien des aspects, que cela soit au niveau du physique mais aussi au niveau la santé notamment par l'amélioration des taux de lipides sanguins ainsi que la prévention de l’ostéoporose.