Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 549 références / 65 907 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Idée reçue

Idée reçue : le sel est mauvais pour la santé


Publié le 12 décembre 2014

L’idée que le sel est mauvais pour nous et qu’il contribue aux maladies du cœur est devenue un dogme en occident depuis plusieurs décennies. Pourtant, ce la recherche montre, c’est que le sel est plutôt bénin mais qu’il est surtout essentiel et apporte de nombreux bénéfices si on utilise la bonne source.

 

Vous avez probablement entendu parler du régime pauvre en sel ou sans sel dont on vante souvent les mérites. Cependant, toutes ces décennies de recherche sur le sel ont échouées à démontrer un quelconque bénéfice du régime sans sel. En fait c’est l’opposé. Aucune étude n’a également établi le lien entre les maladies du cœur et le sel.

 

Le sel est essentiel à la vie, on ne peut vivre sans. Le sel naturel non raffiné est important dans de nombreux processus de l’organisme dont :

  • Composant important du sang, de la lymphe, du fluide extracellulaire mais aussi du liquide amniotique
  • Transporte les nutriments dans et en dehors des cellules
  • Maintien et régule la pression sanguine
  • Augmente les cellules gliales qui sont responsables de la pensée créatrice et de la planification
  • Aide le cerveau à communiquer avec les muscles, favorisant la connexion neuromusculaire grâce à l’échange des ions sodium et potassium.

 

Plus de 80% du sel consommé par les gens vient des aliments industriels qui sont effectivement bourrés de sodium. Mais on ne devrait pas consommer ces aliments transformés de toute façon. Le sodium est juste l’un des nombreux ingrédients qui composent ces produits qui sont mauvais pour la santé. Tout ce sel ajouté est essentiellement du sodium, par opposition au sel naturel, riche en iode et qui est bien plus faible en sodium.

 

sea-salt

 

Le corps a besoin d’iode et l’utilise pour synthétiser les hormones thyroïdiennes T3 et T4. Une déficience vous empêche de rester tonique, induit de la fatigue chronique, de la dépression, des troubles psychiatriques ou le cancer. Des problèmes moins graves inclus peau sèche et constipation.

 

Commencez donc à utiliser du sel iodé, pas celui de la nourriture en boite ou des chips. Les restaurants et les industriels de l’alimentaire n’utilisent évidemment pas de sel iodé.