Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 515 références / 67 674 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Idée reçue

Idée reçue : Diminuer le nombre de repas est le meilleur moyen de consommer moins de calories


Publié le 7 avril 2014

Repas sèche

Une fréquence soutenue de repas et collations a été scientifiquement prouvée comme élevant le métabolisme. Pourtant, l’idée communément admise est que la clé de la perte de poids est la consommation restreinte de calories et donc la réduction du nombre de repas ingérés.

Il suffit d’étudier les habitudes alimentaires d’un lutteur sumo dont l’objectif principal est de gagner du poids pour se rendre compte que diminuer la cadence des repas est tout sauf optimal pour sécher :

  • Il saute le petit-déjeuner
  • Il s’entraine à jeun
  • Il dort après avoir mangé
  • Il consomme l’essentiel de son apport calorique journalier avant d’aller dormir

Vous remarquerez qu’il y a de nombreuses similarités entre ces habitudes alimentaires et celles de la personne lambda. Lorsque l’on dort, le métabolisme se ralenti parce qu’on passe généralement entre 6 et 8 heures sans manger. Celui-ci retourne à son niveau normal dès l’ingestion du petit déjeuner. Si vous sautez ce repas, votre journée ne commence pas sous les meilleurs hospices pour perdre de la graisse.

Une autre habitude contreproductive à la perte de poids est de sauter les repas ou manger léger tout au long de la journée et consommer un diner conséquent avant d’aller dormir. Le problème lié à des repas moins fréquents, c’est le taux d’insuline qui devient instable. Il est généralement conseillé de consommer plus de repas en journée afin de booster le métabolisme. Néanmoins, les deux meilleurs moyens d’élever celui-ci restent la consommation d’un bon petit déjeuner et l’augmentation de la masse musculaire.

La raison pour laquelle il est crucial de contrôler la fréquence des collations est le contrôle de l’insuline. Cette hormone est chargée de capter les nutriments dans le sang et de les stocker. Plus vous passez de temps sans manger, plus l’insuline va monter au prochain repas. Et à moins que vous ayez effectué un entrainement intense qui a carencé votre organisme en nutriments, l’insuline va stocker les calories ingérées dans les cellules graisseuses.

La graisse est la forme de stockage des calories dans le corps. De trop longues périodes sans manger vont inciter l’organisme à répondre au stress en stockant d’autant plus de graisses pour compenser ces habitudes alimentaires.