Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 540 références / 68 517 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Idée reçue

Idée reçue : on ne peut assimiler que 30 g de protéines par repas


Publié le 18 août 2015

 

Il y a un vieux mythe qui circule depuis des années (un de plus !) dans le milieu de la musculation et qui veut que l'organisme ne peut pas fixer plus de 30 grammes de protéines par repas. La protéine excédentaire serait donc rejetée dans les urines-inutilisable par le corps.

 

225

 

Beaucoup pensent qu'il faut manger 5 à 7 petites portions de protéines (20 à 30 grammes) afin de construire de la masse musculaire et rester en anabolisme toute la journée.

 

 

Imaginons deux athlètes, tous les deux pesant 80 kilos. Ils consomment tous les deux 180 grammes de protéines par jour mais le premier mange 6 repas composés de 30 g de protéines et le second seulement 3. Si la théorie des 30 g s'avère véridique, le deuxième athlète aurait une déficience en protéines car il ne pourrait assimiler que 90 grammes de protéines sur ses 180. Si c'est de cette manière que le corps humain fonctionne nous serions déjà une espèce en voie de disparition !

 

 

La réalité est que le corps humain est bien plus intelligent que beaucoup le pense. La différence entre les deux individus de l'exemple ci-dessus c'est que le premier va évidemment avoir des périodes de digestion plus courtes (car il est plus facile de digérer 30 g que 60 g) alors que le deuxième aura une digestion plus lente mais cela n’empêchera pas son organisme d'utiliser cette protéine à bon escient !

 

young-man-eating-raw-meat

 

 

Une étude française récente détruit d'ailleurs cette idée reçue. Conduite par la chercheuse Marie-Agnès Arnal sur la dégradation de la protéine et l'amélioration de l'anabolisme des protéines. Pendant 14 jours, Arnal et ses collègues n'ont trouvé aucune différence en termes de masse musculaire et de rétention azotée (anabolisme) entre la consommation de 79% des protéines de la journée en un repas (environ 54 g) et la prise de 4 repas avec ce même apport.

 

 

En d'autres termes, la quantité de protéines utilisable par l'organisme en un repas est bien plus grande que 30 g. Donc ne culpabilisez pas si vous n’êtes pas de ceux qui mangent 5 à 8 fois par jour mais n'hésitez pas en revanche à augmenter votre apport protidique par repas si vous ne mangez pas fréquemment !