Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 515 références / 67 674 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Idée reçue

Idée reçue : les acides gras saturés sont mauvais pour la santé


Publié le 26 septembre 2014

d3858ac8a508c5483d32397a51584f8e-1

 

 

Les graisses saturées ont toujours mauvaise presse. Combien de fois a t-on entendu : "je suis au régime, j'ai coupé tous les aliments gras"etc. Mettre en pratique ce genre d'a priori a un impact négatif sur les cellules de l’organisme et entrave vos progrès sur le long terme. Voici 5 raisons de combattre cette idée reçue et de ne pas complètement supprimer ces lipides de votre alimentation :

 

Les acides gras saturés affectent la fonction hormonale. Plus spécifiquement, le taux de testostérone libre est plus élevé chez ceux qui incluent des acides gras saturés dans leur alimentation. Ce taux doit être important pour vous car il aide à la croissance musculaire, la réparation des tissus, le renforcement du système immunitaire et la libido.

 

Les acides gras saturés renforcent le système immunitaire. L’acide laurique présent en grandes quantités dans l’huile de coco est un acide gras saturé à chaine moyenne reconnu pour renforcer le système immunitaire. Il a des propriétés anti-inflammatoires et des effets anti microbiens. A noter que cet acide est aussi présent dans le lait maternel et que les enfants qui en consomment ont un système immunitaire plus fort que les autres.

 

Les acides gras saturés renforcent le foie. Celui-ci est taxé tous les jours à cause de toutes les toxines que nous mangeons, buvons et respirons. De nombreuses études ont montré que la graisse de bœuf protège le foie de l’alcool. L’huile de coco et le beurre de cacao ont aussi cette vertu protectrice.

 

Les graisses animales contiennent des vitamines solubles faciles d’absorption. Manger quelques carottes en pensant absorber un maximum de vitamine A est erroné car il n’y aucune graisse pour aider à son absorption. En revanche, du foie de bœuf, très riche en vitamine A, possède également des graisses saturées et mono insaturées qui vont rendre la vitamine bio disponible. L’exemple de l’œuf entier est encore plus flagrant : quand vous jetez le jaune, vous balancez 245 UI de vitamine A, 18 UI de vitamine D et la bonne graisse qui permet de les absorber. C’est toute la densité nutritionnelle de l’aliment que vous mettez à la poubelle !

 

Les acides gras saturés favorisent le bon cholestérol et aident à vivre plus longtemps. Si vous remplacez vos glucides par des graisses saturées vous pouvez vous à attendre à :

 

Un taux de triglycéride moins élevé : quand vous mangez des glucides, cela devrait être avant tout pour vous donner de l’énergie à l’effort et restaurer le glycogène musculaire. Quand on consomme les glucides de façon excessive, le foie les convertie en graisses (triglycérides). En réduisant l’apport glucidique, vous évitez ce risque.

 

Un niveau de HDL plus élevé : une alimentation pauvre en graisses baisse le cholestérol de manière générale mais cela à un prix…Du coup, le bon cholestérol (HDL) est aussi plus bas ! Les triglycérides augmentent puisqu’une grande partie de la nutrition vient des glucides.

 

Les lipides saturés constituent au moins 50% des membranes cellulaires. Ce que vous laissez apparaître à l’extérieur est très influencé par ce qui se passe à l’intérieur de l’organisme, particulièrement au niveau cellulaire. La clé est dans l’équilibre : ni trop ou trop peu de graisses saturées et insaturées. Il faut un complexe de tout pour que les cellules fonctionnent de manière optimale. Eviter les graisses saturées à tout prix aura un impact négatif sur vos cellules.