Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 521 références / 69 442 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Idée reçue

Idée reçue : le squat en dessous de la parallèle est mauvais pour les genoux


Publié le 7 juillet 2014

Le genou a une capacité de flexion moyenne d’environ 140 degrés. Néanmoins il généralement relayé que les genoux ne devraient pas avoir une flexion supérieure à 90° au squat. Ce mythe a pour origine une étude faite en 1961 par le Dr klark kLein de L’Université du Texas qui comparait 2 groupes distincts : haltérophiles et sédentaires. Dr Klein a établi que le groupe d’haltérophiles souffrait d’un relâchement des articulations du genou par rapport au groupe n’effectuant aucun exercice.  Il a publié ensuite une recommandation générale contre le squat en dessous de la parallèle.  Cette étude de piètre qualité a depuis servi de référence à la population et est resté un standard même si des études plus récentes ont détruit cette contre-vérité. Les powerlifters qui squattent en général plus du double de leur poids de corps avec une flexion du genou à 130°, ont des articulations plus stables que les individus qui ne font pas du squat. Des études diverses et variées ont révélées que les genoux des individus qui effectuent un squat profond sont plus stables que ceux des marathoniens et des joueurs de basketball ! Il est aussi important de noter que le stress et la force appliqués sur le genou sont en fait réduits quand le squat passe en dessous de la parallèle. Mais jusqu’où descendre réellement lors de votre squat ? Vous devez descendre certes mais pas au point où cela vous arrondi le dos où que votre technique devient maladroite. Faire du squat en dessous de la parallèle fournit un autre bénéfice, celui de cibler particulièrement les muscles fessiers. Plus votre squat sera profond, plus l’activation des fessiers sera importante. Que vous cherchiez la performance et/ou l’esthétisme, négliger cette partie du corps ne jouera pas en votre faveur.