Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 521 références / 69 442 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Général

Bien dormir pour ne pas prendre de graisse


Publié le 31 janvier 2013

Bien dormir pour ne pas prendre de graisse C’est en se penchant sur les liens entre sommeil et obésité qu’une récente étude a montré que des nuits trop courtes provoquent la prise de mauvaises graisses. Ainsi, selon une étude menée à l’Université Colombia (New-York, Etats-Unis), présenter de la nourriture non saine (trop grasse, trop sucrée) à des personnes en déficit de sommeil (pas plus de 4 heures pendant 5 jours) provoque des réactions dans certaines régions du cerveau, zones associées aux récompenses. En outre, lorsque l’on manque de sommeil, le comportement de la partie du lobe frontal est altéré, or elle permet de faire les choix les plus judicieux et de contrôler nos comportements. L’étude montre donc qu’en situation de manque de sommeil, on fait de mauvais arbitrages en matière de nourriture, que ce soit en qualité (trop calorique) qu’en quantité (trop importante). Par ailleurs, une autre étude a mis en avant l’influence du manque de sommeil sur certaines hormones. Menée sur des souris, l’étude a montré que celles-ci, en déficit de sommeil, ont vu leur sécrétion de leptine diminuer (c’est l’hormone de la satiété), et celle de ghréline augmenter (c’est l’hormone de la faim). Enfin, une dernière étude (de l’Université de Washington) a étudié la corrélation entre le sommeil et l’IMC (Indice de masse corporelle, qui permet de définir si un sujet a un poids normal, est en surpoids ou obèse). Elle s’est appuyée sur 1088 « paires » de jumeaux. Là encore, les résultats concordent : le sommeil court (moins de 7 heures par nuit) est associé à une hausse de l’IMC (une hausse qui n’est bien entendu pas liée à la prise de muscles, mais de graisse). En cause : les gènes. Car dormir peu permet à certains gènes, associés au surpoids et à l’obésité, de s’exprimer. Bref, vous l’aurez compris, il ne faut pas craindre de dormir pour avoir une musculature de rêve. D’ailleurs, mieux vaut laisser à son corps du temps pour se reposer pour arriver en pleine forme en salle ! Ce serait dommage qu’un manque de sommeil altère tous les efforts que vous faites pour vous maintenir au top !