Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 540 références / 68 517 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Supplémentation

Tout savoir sur la nutrition et la supplémentation pré-entraînement


Publié le 24 juin 2014

admin-ajax

 

Quel que soit votre objectif en musculation et votre programme nutritionnel actuel ; pauvre en lipides, en glucides etc, cette approche est applicable par tous. Voici les fondamentaux d’une nutrition pré-entrainement adéquate :

 

  • Mangez votre repas pré-entraînement une à deux heures avant votre séance
  • Consommez environ 30-35% de vos glucides journaliers avec ce repas
  • Prenez une viande maigre (pauvre en graisse) avec ce repas
  • Buvez beaucoup d’eau
  • Prenez un shaker de protéines avec une source de glucides 30 à 45 minutes avant l'entraînement si cela est plus pratique pour vous
  • Utilisez un booster pré-entraînement

 

Le fait de consommer assez de protéines et de glucides 1 à 2 heures avant le sport répond à plusieurs objectifs. Premièrement celui de permettre une digestion adéquate. Plus important encore, ce repas permet aux glucides et aux protéines d’entrer dans le sang et fournir du glucose et des acides aminés pour vous donner l’énergie nécessaire à la performance.

 

 

L’apport de glucides va augmenter le glycogène musculaire, ce qui va améliorer la performance à l’entrainement et réduire la fatigue. De plus, les glucides déclenchent l’élévation de l’insuline (une hormone anabolique) qui va combattre les effets négatifs du cortisol (une hormone catabolique) à l’effort.

 

 

Il y’a de nombreuses raisons valables à consommer une viande maigre ou à prendre un shaker de protéines avant l’entrainement. Cela fourni du carburant à vos muscles pendant la séance. Avoir des acides aminés dans le sang va empêcher votre corps de puiser dans les muscles pour se fournir en énergie. Ceci est idéal car on ne veut pas créer un environnement catabolique. Incorporer des protéines avant le sport mets l’organisme dans un environnement favorable pour la synthèse protidique.

 

 

Des livres entiers ont été écrits sur l’importance de l’eau pour la santé et l’exercice. Il est crucial de rester hydraté tout au long de la journée pour assurer une transpiration adéquate, empêcher la fatigue musculaire et promouvoir un transport des nutriments optimal.

 

 

Fréquemment, les pratiquants de musculation consomment des boosters pré-entrainement pour augmenter leurs niveaux d’énergie et d’endurance au sport. L'influx nerveux et le niveau de concentration déterminent l'intensité à l'effort. Le booster va stimuler l'acuité mentale et l'afflux sanguin dans les muscles, mettant l'organisme dans les meilleurs dispositions pour la performance. Il est recommandé de prendre ce type de booster le ventre vide afin d'optimiser son assimilation (2 h après votre dernier repas si possible).

 

 

Le sujet est controversé et la plupart des pratiquants de musculation entendent tout et son contraire. Que l’on soit débutant ou confirmé, cette approche reste fondamentale pour quiconque souhaite rentabiliser au mieux ses efforts à la salle.