Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 549 références / 65 907 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Entrainements

Les répétitions partielles : plus efficaces pour prendre du muscle ?


Publié le 15 avril 2015

Les répétitions partielles sont, comme leur nom l'indique, un type de répétition sur un exercice donné qui n'est effectué que sur une certaine portion du mouvement, l'amplitude est donc réduite.

L'aspect clé de la répétition partielle est d'éviter de vérouiller le mouvement. L'interêt est de créer un stress plus important sur le muscle en maintenant une tension continue, menant potentiellement à des meilleurs gains musculaires.

 

 

machine_press_exercise_for_chest_feature

 

 

Voici ce qu'il y a à savoir sur les répétitions partielles :

 

 

  • Elles peuvent être utilisées pour "choquer" le muscle

 

  • si les charges augmentent fréquemment, les répétitions partielles sont un atout indéniable pour prendre en masse

 

  • Les répétitions partielles augmentent la tension continue et l'acide lactique dans les muscles. Le niveau d'acide lactique n'est cependant pas correlé à une progression musculaire pluss rapide

 

  • Les répétitions partielles peuvent soulager certaines douleurs articulaires mais cela dépend de l'exercice et des douleurs de l'individu

 

  • Un mouvement vérouillé crée un temps de repos minimal mais néanmoins présent au court d'une série. Cela permet d'effectuer plus de répétitions mais réduit l'accumulation d'acide lactique dans le muscle.

 

 

Une amplitude complète implique cependant un équilibre dans la force générée et même si les répétitions partielles créent plus d'acide lactique, ce n'est pas forcément synonyme de gains musculaires plus importants sur le long terme.

 

La meilleure manière de progresser pour la plupart des gens est donc d'utiliser des charges progressivement plus lourdes tout en exécutant une amplitude complète sur l'ensemble des exercices tant que le ressenti et l'absence de douleurs sont au rendez-vous.

Les techniques telles que les répétitions partielles ont néanmoins leur place car impliquer une tension continue sur un point faible par exemple, permet de le congestionner plus vite et de booster l'intensité. Nombreux sont ceux qui remarquent l'efficacité des répétitions partielles pour mieux recruter les pectoraux.

 

 

Experimentez par vous même et vous constaterez la valeur des répétitions partielles sur certains exercices mais pas sur d'autres.