Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 549 références / 65 907 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Entrainements

les 5 principes à respecter pour des gros bras


Publié le 30 janvier 2015

a6

 

Principe 1 : Commencez votre séance bras par les haltères

 

Afin de prévenir les blessures, il préférable d’utiliser avant tout les haltères car les coudes et les poignets ne sont pas bloqués sur une position ou amplitude particulière. De plus, vous êtes plus fort en début de séance, autant en profiter pour attaquer les charges libres et maximiser ainsi vos résultats.

 

 

Principe 2 : faites des exercices en unilatéral

 

Beaucoup voient une différence importante dans leur progression lorsqu’ils incorporent des exercices en unilatéral car la concentration est unique et le recrutement des fibres musculaires supérieur. De plus, c’est un moyen très sécurisé de progresser. Avoir des gros bras implique un engagement de plusieurs années et toute blessure va compromettre vos efforts.

 

 

 

Principe 3 : alternez les agonistes et antagonistes

 

Premièrement cela aide à la récupération musculaire. De plus, la capacité d’un muscle à s’activer augmente lorsqu’on enchaîne directement par la contraction de l’antagoniste de ce muscle. Cela prévient aussi l’accumulation d’acide lactique dans les 2 groupes musculaires.

 

 

Principes 4 : des temps de repos courts

 

Parce que ce sont des muscles de petite taille, les bras récupèrent plus vite d’une série que les gros muscles. En moyenne, 30 à 45 secondes sont un laps de temps suffisant pour attaquer une nouvelle série.

 

 

Principe  5 : L’isolation est cruciale pour faire grossir les bras

 

Les études sur le sujet montrent bien que des exercices tels que les curls à la machine recrutent mieux les biceps que le curl barre debout car il n’y a pas de perte d’énergie et de concentration sur le muscle pour stabiliser le corps. Lorsque l’on est debout pour effectuer un exercice, les muscles des jambes travaillent pour stabiliser le corps et la charge. Assis en revanche, ces muscles n’ont pas à travailler et l’essentiel de la concentration neuro musculaire se fait à l’endroit ciblé. La plupart des culturistes voient dalleurs leurs bras progresser en volume une fois qu’ils réduisent les charges utilisées et se concentrent sur une technique et amplitude adéquates. Le curl lourd triché va plus aider votre kiné que votre croissance musculaire.