Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 543 références / 68 015 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Entrainements

Des pecs parfaits en 5 étapes


Publié le 22 juillet 2014

Vous voulez des pecs ? Vous avez déjà fait tous les exercices possibles et imaginables pour faire grossir vos pecs sans grand succès ?

En essayant constamment différentes techniques, vous découvrirez comment votre corps répond à ce stress. Les variations d’entrainement sont nombreuses et changent d’une personne à l’autre. Cependant, quelques unes marchent sur quasiment tout le monde.

Voici 5 principes importants pour passer un palier au niveau de la croissance des pectoraux :

1.Les étirements

Pendant un exercice, pour augmenter la contraction des pecs, il faut favoriser une amplitude complète. Cela va étirer les muscles pectoraux de sorte que vous les sentirez plus travailler. L’un des meilleurs exercices pour sentir un bon étirement : les écartés aux haltères. Gardez à l’esprit que pour sentir une meilleur contraction musculaire, l’exécution du mouvement doit être lente et contrôlée.

2.Effectuez la phase négative lentement

Accorder une attention particulière à la phase négative du mouvement est cruciale pour tirer meilleur partie de l’exercice. Trop souvent, les mouvements sont effectués très rapidement sans se soucier d’une contraction adéquate pour stimuler le muscle ciblé. Ceci est bon pour l’ego mais ne fait pas grand-chose pour la construction des pectoraux.

3.Augmentez le volume d’entraînement

Vous devez travailler les muscles avec plus d’intensité qu’à leur habitude et augmenter lentement la charge de travail. Cette résistance progressive est nécessaire afin que les muscles réagissent, prennent en force et grossissent.

4. Faites des pompes en fin de séance pecs

Un des meilleurs moyens pour "finir" les pecs et leur apporter une congestion maximale est de faire quelques séries de pompes à l'échec pour ponctuer un entraînement intense. Un point faible a souvent du mal à être congestionné, cette technique simple volumise les pecs les plus récalcitrants.

5.Récupérez

C’est à ce moment que la croissance musculaire se déclenche. Attendez donc au moins deux jours avant de retravailler les pecs.