Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 540 références / 68 517 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Entrainements

Comment battre son record personnel sur un exercice en musculation ?


Publié le 12 novembre 2014

Double-Photo-1170x591

 

 

 

Pour dépasser ses performances précédentes, il est souvent important de mettre en place un protocole particulier comme n’importe quel athlète qui se prépare avant d’entrer sur le terrain. Le challenge c’est de trouver un équilibre entre ce qui est nécessaire pour se préparer et la perte de temps et d’énergie qui peut altérer la performance.

Quand on cherche à prendre du muscle et à devenir plus fort, il faut parfois tester son maxi (1RM) au début ou à la fin d’une phase de force. Tout ce qui arrive avant cet évènement, la préparation, voilà ce qui nous intéresse. Voici quelques essentiels à prendre en compte pour battre votre précédent record personnel.

 

 

 

Pensez à votre mobilité

Des muscles raides et des articulations rigides ont besoin de mouvements dynamiques comme le jogging, les fentes, les relevés de jambes etc afin d’en tirer les bénéfices suivants :

 

  • La mobilité élève la température des muscles. Les actions dynamiques recrutent les articulations et chaufferont les muscles afin qu’ils soient mieux préparés à un entraînement intense.
  • Ils aident les articulations à relâcher du liquide synovial. Cette lubrification aide à réaliser une meilleure amplitude de mouvement sans douleur.
  • Ils ne fatiguent pas le système nerveux. Tout ce qui est dynamique n’est pas tendu sur une longue période. Cela signifie que le système nerveux ne souffre pas. Faites donc quelques exercices de mobilité qui recrutent les muscles qui vont être sollicités lors de votre soulevé.

 

 

 

Stimulez votre système nerveux

Dans le cas où vous souhaitez tenter un maxi au développé couché, vous n’avez pas besoin de sautiller pour vous échauffer. Faire le mouvement la barre à vide et effectuer des pompes plyo est un bon moyen de se préparer pour le développé couché.

Rappelez-vous aussi que la fatigue est votre ennemi. Vous êtes sur le point de mobiliser toute votre énergie pour effectuer un maxi ! Vous devez vous concentrer sur la puissance et l’explosivité sans dépasser vos limites. Lorsque vous n’arrivez plus à être explosif, cela signifie que les fibres rapides ont du mal à être recrutées et c’est mauvais signe pour votre performance…Faites des séries courtes et ménagez-vous à l’approche de votre maxi.

 

 

 

Soyez explosif sur toutes vos séries

Ne fatiguez pas vos muscles inutilement, recrutez les de manière explosive sans faire des séries interminables (limitez-vous à des séries de 8 tout au plus). La rapidité, la vitesse d’exécution c’est l’arme numéro un pour gagner en force. Au fur et à mesure que vous avancez dans vos séries, rappelez-vous de vous concentrer sur 2 choses : la technique et l’explosivité !