Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 543 références / 68 015 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Entrainements

Les avantages de la musculation à faible intensité et volume élevé


Publié le 15 mars 2013

les avantages de la musculation à faible intensité et volume élevé Dans le cadre d'un entraînement de musculation dédié à la prise de masse musculaire, il est courant de penser que les exercices de résistance de forte intensité (charges lourdes) sont la meilleure manière de développer la masse. Toutefois, les exercices de forte intensité ne permettent pas l’accomplissement d’un volume de répétitions élevé. Contrairement aux idées reçues il apparaît que pratiquer des exercices de faible intensité (charges légères) mais à volume élevé (nombre de répétitions important) génèrerait le même effet sur le muscle que les exercices de forte intensité tout en engendrant une sollicitation articulaire moindre.

La synthèse des protéines

Une étude réalisée par des scientifiques américains démontre cette théorie : L’étude consiste à mesurer la force maximale des sujets, de les soumettre à des séries de leg extension (extension de jambe unilatérale), puis de mesurer le taux de synthèse protidique à 4h et 24h après la fin de l'exercice : Exercice 1 : 4 séries à 90% de leur force maximale, jusqu’à épuisement Exercice 2 : 4 séries à 30% de leur force maximale, jusqu’à épuisement Exercice 3 : 4 séries à 30% de leur force maximale, avec le même nombre de répétitions exécuté en séries à 90% de leur force maximale (PAS jusqu'à épuisement) Le taux de synthèse protidique 4h après l’effort est équivalent pour les exercices 1 et 2 tandis qu'il est inférieur pour l'exercice 3. Néanmoins, les chercheurs constatent que, 24h après l'effort, ce même taux décline pour l’exercice 1 alors qu'il reste élevé pour l'exercice 2.

Conclusion de l’étude

La fenêtre anabolique perdure plus longtemps chez les sujets ayant pratiqué 4 séries à 30% de leur force maximale jusqu’à épuisement. Ces exercices physiques de faible intensité à volume élevé favorisent le gain de masse musculaire du fait d'une durée plus longue de la synthèse protidique qu'avec les exercices à forte intensité à volume moindre. N'hésitez donc pas à vous entraîner en séries longues, vous développerez votre masse musculaire de la même façon qu'en séries lourdes, et protégerez ainsi vos articulations. Cependant n'oubliez pas de prendre des temps de repos plus longs entre 2 entraînements du même groupe musculaire pour bénéficier d'une récupération complète, synonyme d'anabolisme optimal.   Source : http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0012033