Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 525 références / 69 442 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Supplémentation

7 méthodes efficaces pour stimuler la congestion !


Publié le 30 avril 2014

1. Hydratez-vous correctement !

Rester bien hydraté permet d’avoir un plus gros volume sanguin et plus de fluide circulant dans les veines et artères, ce qui induit également une meilleure congestion. Faites en sorte de boire suffisamment autour de votre entrainement mais également tout au long de la journée.

2. Rechargez en glucides pour le volume musculaire

Prendre suffisamment de glucides avant votre entrainement est capital. En effet vos muscles doivent être remplis en glycogène pendant que vous vous entraînez si vous voulez une excellente congestion. Le glycogène est non seulement une source d’énergie qui permet un entrainement efficace, mais aussi essentiel pour rendre vos muscles pleins et volumineux. Néanmoins, si vous faites une diète pauvre en glucides, le meilleur moment pour en ingérer sera autour de vos séances. Cela permettra de booster votre congestion, vos performances et votre récupération.

3. Maintenez la contraction !

Optimisez les bénéfices de vos efforts en contractant le muscle travaillé de façon maximale, le mouvement doit être complet et contrôlé. Ralentissez la phase négative sur chaque répétition et concentrez-vous sur la connexion neuromusculaire. En utilisant cette technique et e la combinant avec des séries comprises entre 10 et 12 répétitions, vous rentabiliserez votre entrainement.

4. Faites des supersets

Les supersets augmentent la congestion de manière significative. Un superset est la combinaison de deux exercices effectués à la suite sans phase de repos. Cette technique d’entrainement est efficace pour augmenter l’afflux sanguin dans les muscles très rapidement. On utilise en général une fourchette de répétitions comprise entre 12 et 15 pour les supersets.

5. Les séries dégressives

La série dégressive s’applique de la manière suivante : on continue le même exercice après avoir atteint l’échec musculaire en réduisant la charge. On continue ainsi la série en descendant successivement le poids jusqu’à avoir atteint une congestion et une fatigue musculaire maximale.

6. Réduisez vos temps de repos

Plus le repos entre vos séries sera court, plus l’afflux sanguin sera important dans les muscles. Néanmoins, évitez d’abuser de cette méthode au point où vos charges baissent, cela va s'avérer contre-productif. Faites en sorte de prendre des temps de repos compris entre 30 et 60 seconde lorsque vous recherchez la congestion.

7. Utilisez un vasodilatateur

L’oxyde nitrique est une molécule présente dans l’organisme et qui est impliquée dans bons nombres de fonctions. Elle favorise la construction musculaire par son impact sur la dilatation des veines. En prenant un vasodilatateur, vos vaisseaux sanguins vont augmenter de diamètre ce qui va permettre un meilleur afflux sanguin dans les muscles et leur fournir plus d’oxygène, de nutriments et d’hormones. Il va en résulter une meilleure congestion, plus d’énergie, de récupération et donc une croissance musculaire accélérée. Les boosters d’oxyde nitrique contiennent des précurseurs tels que l’arginine et la citrulline ainsi que d’autres ingrédients qui aident à la conversion en oxyde nitrique.