Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 525 références / 69 442 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Conseil débutant

Idée reçue : il ne faut jamais manger des glucides et des lipides au même repas


Publié le 10 septembre 2014

off-season-lee-priest-380-1-300x300

 

 

La théorie sur ce sujet est qu’il ne faut pas mélanger les glucides et les lipides sciemment dans un même repas. Le raisonnement est le suivant : les glucides vont élever l’insuline et augmenter les chances que les lipides soient stockés directement dans les réserves de graisse.

En réalité, c’est une vision assez étroite si l’on considère le repas en lui-même. Il n’est en aucun cas conseillé de combiner de grosses quantités de glucides et de lipides au même moment.

 

Mais il n’y a absolument pas de mal à prendre une quantité modérée de chaque macronutriment au même repas. Il y a très peu de preuves scientifiques qui supportent cette théorie et les humains ont toujours consommé des aliments combinant glucides, lipides et protéines.

 

La plupart des pratiquants de musculation motivés mangent toutes les 2-3 heures, ce qui signifie que les nutriments présents dès le premier repas sont toujours en cours d’assimilation quand on attaque la 2eme collation. Qu’on le veuille ou non, les repas se combinent, même si ce n’est pas dans nos intentions.

 

Une étude récente conduite par Golay.et al. A comparé différents types d’alimentation. Les personnes ayant une diète avec des repas contenant à la fois des glucides, lipides et protéines ont perdu plus de graisse que les autres. On a tendance à se focaliser sur l’insuline provoquée par les glucides alors que la réponse de l’insuline aux glucides dépend de l’apport en graisses saturées ! Une graisse insaturée a tendance à justement baisser la réponse insulinique des glucides ou ne pas l’affecter du tout.

 

Pensez surtout à l’apport calorique. Si vous avez un apport calorique réduit, l’élévation de l’insuline provenant d’un repas combinant glucides et lipides peut être un atout indéniable. En revanche, si vous mangez beaucoup, vous vous devez de faire très attention.