Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 549 références / 65 907 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
bon à savoir

Quels sont les bénéfices d'un entraînement full body ?


Publié le 2 juillet 2015

La plupart des pratiquants de musculation débutants pratiquent des entraînements full body. Ils substituent ensuite ces entraînements à des "split" traditionnels lorsqu'ils sont plus expérimentés. Nous allons voir pourquoi cette méthode convient aussi aux confirmés.

 

image001

 

 

Avant l'arrivée des produits dopants, la plupart des individus pratiquant la musculation effectuaient des séances en full body. De nombreux culturistes des années 50-60 tels que Reg Park et Steve Reeves s'entraînaient exclusivement sous ce format. Plus tard, même Arnold a utilisé ce même type d'entraînement.

 

La question légitime qu'on peut tous se poser c'est : "Pourquoi devrais-je faire un entraînement en full body alors que tout le monde pratique le split de nos jours ?" Voici quelques éléments de réponse.

 

 

Une meilleure déplétion du glycogène et perte de graisse

 

Le split n'est en aucun cas comparable en dépense énergétique par rapport au full body. Vous ne dépensez pas autant d'énergie en ne travaillant qu'un ou deux groupes musculaires par rapport à un entraînement global de l'ensemble du corps. De plus, le niveau d'hormones relâchées pendant un full body est plus important, permettant un environnement plus favorable à la construction musculaire.

 

 

Plus haute fréquence de stimulation musculaire 

 

Avec un split traditionnel, vous travaillez chaque muscle une seule fois par semaine donc 4 fois par mois en moyenne. Lorsque vous faites du full, chaque muscle est travaillé 12 fois par mois. Si le volume d'entraînement n'est pas trop conséquent et que l'alimentation suit, vous stimulerez 12 fois la croissance musculaire en un mois. Cela signifie un progrès plus rapide qu'un split normal.

 

 

L'équilibre musculaire

 

Avez-vous vu le nombre de personnes qui travaillent toujours leur groupe musculaire favori dans votre salle de sport ? On voit souvent des individus aimant travailler uniquement les pecs ou les biceps et qui travaillent peu ou pas le dos et encore moins les jambes. Un entraînement full body vous oblige à porter attention à tous les muscles, même ceux que vous n'aimez pas. Résultat : des muscles qui se développent de façon harmonieuse et une prise de force importante.