Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 543 références / 68 015 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Actualité

Réduire les dégâts en période de fêtes !


Publié le 22 décembre 2014

Noel arrive et tout ce qui va avec : le shopping, les événements, les retrouvailles en famille et surtout…la nourriture ! Afin de prévenir une prise de poids plus que probable et d’éviter une prise de résolutions trop drastiques pour 2015, voici quelques mesures à prendre afin de s’amuser tout en gardant un minimum de contrôle.

 

bigevan

 

Entraînez-vous à des heures stratégiques

Si vous savez qu’un très gros repas vous attend, surtout un de ceux qui sont très denses en glucides, essayez d’avoir un gros entraînement avant. Essayez aussi d’augmenter le nombre de répétitions sur vos exercices afin de réduire au maximum votre glycogène musculaire. Du coup, quand vous mangerez un repas copieux très riche en glucides, vous ne stockerez pas en graisse. Les glucides vous seront bénéfiques, restaurant vos taux de glycogène musculaire et facilitant la récupération.

En travaillant de cette manière, vous faites de la période des fêtes un allier plutôt qu’un ennemi.

 

Privilégiez la protéine avant tout

Un petit snack protéiné avant un gros repas de fête est toujours un moyen efficace de manger moins. La protéine est le macronutriment qui a l’effet le plus rassasiant donc cela vous sera très utile d’en consommer avant une soirée afin de garder l’apport calorique sous contrôle.

 

Faites attention aux boissons

Non seulement la nourriture est souvent bien grasse aux repas de fêtes mais les boissons peuvent vraiment avoir un impact désastreux. N’importe quel type de cocktail contient au moins 200 calories en moyenne et 30 gramme de sucre. Les enquiller jusqu’au bout de la nuit va faire du dégât !

 

Gardez un poids stable

Si vous faites une journée de gavage, prenez les mesures nécessaires le lendemain en faisant du cardio et en limitant l’apport en glucides et lipides le jour suivant. En revanche, ne baissez surtout votre apport en protéines les jours qui suivent afin de conserver un maximum de masse musculaire et de garder un métabolisme rapide.

 

Profitez des fêtes et lâchez-vous un peu mais soyez malin pour limiter la casse. Adaptez votre entraînement et votre diète en fonction de ces gros repas qui vont se succéder sur une courte période. Vous vous épargnerez bien des frustrations et vous vous sentirez d’attaque pour 2015.