Service client
01 47 01 25 25
Livraison gratuite en 24h
si commande passée avant 16h
+ de 100 000 clients satisfaits
chaque année
MENU
1 525 références / 69 442 produits en stock
Mon panier 0
  • Votre panier est vide.
Ma recherche
Actualité

Les régimes ne marchent pas et c'est enfin prouvé !


Publié le 17 juin 2015

 

Pendant des centaines d'années, hommes et femmes ont travaillé sans relâche pour répondre aux critères physiques de leur époque. Récemment encore, le régime Dukan et la diète Atkins ont démonisé les glucides de toute sorte. La diète paléo, qui soutient les habitudes alimentaires des nos ancêtres qui vivaient bien moins vieux que nous actuellement, remporte aussi du succès. Toutes ces manies diététiques seront encore dépassées par d'autres "tendances" nutritionnelles à l'avenir.

 

Sad_diet

 

 

La question légitime propre à tous ces régimes est la suivante : sont-ils viables sur le long terme ? La réponse est non Selon Traci Man, qui enseigne la psychologie à l'Université du Minnesota et qui étudie les régimes depuis plus de 20 ans. Au cours de ses recherches, elle a conclue que tenir un régime sur le long terme est en fait impossible.

 

La plupart des gens pensent que s'ils ont suffisamment de volonté, ils pourront réussir à tenir leur régime et progresser indéfiniment. Ce n'est pas vrai car après un régime, vous reprenez généralement non seulement les mauvaises habitudes, mais vous subissez des changements biologiques qui rendent quasi impossible le bénéfice des acquis.

 

Avoid-The-Bodybuilding-Diet-Mistakes

 

 

Les 3 types de changement biologiques

 

Le premier est neurologique. Lorsque vous faites un régime, vous prêtez plus attention à la nourriture. Votre cerveau devient beaucoup plus sensible aux aliments et leur odeur. Ils deviennent plus appétissant et tentants.

 

Le deuxième est hormonal. Quand vous commencez à perdre de la graisse, les différentes hormones de votre organisme changent. Celles qui vous font vous sentir rassasié s'affaiblissent et celles qui vous font ressentir la faim augmentent. Plus affamé et moins rassasié facilement donc difficilement tenable.

 

Le troisième changement est métabolique. Votre métabolisme ralenti. C'est une bonne chose lorsque l'on est privé de nourriture mais pas terrible lorsqu'il s'agit de perdre de la graisse. Le corps brûle plus lentement, fonctionne avec moins de calories et les brûlent donc plus difficilement.

 

La chercheuse conclue : "Quand les gens perdent du poids grâce à un régime, ils parlent de succès. Si les kilos reviennent, ils ne disent pas que c'est la faute du régime, ils disent que ce sont eux qui sont en cause. Mais c'est faux, c'est justement ça le principe premier d'un régime".

 

 

Tout régime mène donc à l'échec. Il vaut donc mieux changer son mode de vie et ses habitudes. Perdre de la graisse et être en meilleure santé n’est pas un « programme » sur 8 semaines. Cela mérite d’être incorporé à votre vision de vie générale et à un programme sportif adapté à vos envies et vos contraintes.

 

 

sources :

http://www.washingtonpost.com/blogs/wonkblog/wp/2015/05/04/why-diets-dont-actually-work-according-to-a-researcher-who-has-studied-them-for-decades/